Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Nosotros los nobles", nouveau film latino à l'assaut du marché américain

RelaxNews05/11/2013 à 12:07

(AFP) - La comédie "Nosotros los Nobles", gros succès du cinéma mexicain au printemps, est partie ce week-end à l'assaut des États-Unis, où les films latinos rencontrent un succès croissant, grâce à une meilleure distribution et une population hispanique avide de cinéma.

Sorti vendredi sur les écrans nord-américains, "Nosotros los Nobles" (Nous les nobles), du Mexicain Gary Alazraki, est le deuxième plus gros succès de tous les temps au box-office mexicain, derrière la comédie dramatique "No se aceptan devoluciones" (Ni repris, ni échangé).

Ce dernier film, sorti cet été aux Etats-Unis sous le titre "Instructions not included" (Instructions non fournies), est devenu le film hispanique le plus vu en Amérique du Nord, pulvérisant le record du "Labyrinthe de Pan" (2006) avec des recettes de 44 millions de dollars.

"Nosotros los Nobles" ne connaîtra peut-être pas un succès aussi massif mais il a le même distributeur, Pantelion Films, une jeune société spécialisée dans la production et la distribution de films à destination des latinos vivant aux Etats-Unis.

"Il n'a échappé à personne que la population hispanique a explosé (aux Etats-Unis), pas seulement dans les grandes villes mais dans tout le pays", explique à l'AFP Edward Allen, directeur de Pantelion.

Les latinos ne sont pas seulement une force démographique incontestable -- ils étaient 52 millions aux Etats-Unis en 2011, selon le dernier recensement -- mais aussi la communauté la plus cinéphile: ils représentent 16% de la population américaine mais participent au box-office à hauteur de 25%, selon la Motion Picture Association of America (MPAA), qui réunit les studios hollywoodiens.

Pantelion, créé en 2010 et détenu par le studio américain Lionsgate et le groupe audiovisuel mexicain Televisa, n'est pas le premier à vouloir séduire les latinos. Mais sa stratégie et différente et semble payante.

Elle passe d'abord par le choix de sortir les films sur beaucoup d'écrans, dans tous les Etats-Unis, et pas seulement dans quelques salles spécialisées.

"Les salles de cinéma ont toujours été avides de contenus pour leur public hispanique", explique M. Allen. Car les latinos sont une mine d'or pour les exploitants: "Pour eux, c'est un moment familial, les parents emmènent les enfants et les grands-parents, et à chaque fois, ils achètent du pop-corn et des sodas pour 4, 5 ou 6 personnes. Ce sont des grands consommateurs de tout ce que les cinémas ont à offrir".

"Faire rire les gens"

Pantelion réfléchit également en termes de contenus. Les latinos sont très friands de films d'action, d'horreur ou d'animation et ce que leur offre Hollywood dans ce domaine leur plaît. "Mais l'offre aux latinos est insuffisante dans certains genres, notamment la comédie", estime M. Allen.

Le choix de distribuer "Nosotros los Nobles", une comédie populaire, est dans la droite ligne de cette stratégie. Inspiré d'une pièce de théâtre espagnole d'Adolfo Torrado -- déjà adaptée par Luis Bunuel dans "Le grand noceur" -- le film suit les mésaventures de trois fils à papa velléitaires, que leur père oblige à travailler pour la première fois de leur vie.

"Pour moi, la comédie a toujours été une manière beaucoup plus forte d'aborder des sujets sérieux, et j'ai toujours voulu faire rire les gens", déclare à l'AFP la réalisateur Gary Alazraki. "Il n'y a pas eu beaucoup de comédies au Mexique ces dernières années. Notre cinéma est un cinéma d'auteur, expérimental, avec des fins tristes, abordant des sujets sombres comme le trafic de drogue, sans donner aux gens l'occasion de rire".

Pantelion produit aussi ses propres films --en anglais, en espagnol ou en mélangeant les deux-- et veille alors à raconter des histoires "les plus universelles possible pour ne pas viser une communauté particulière de latinos", explique M. Allen.

Et selon lui, si les multiples nationalités qui forment la communauté latino ne partagent souvent que la langue, elles aspirent toutes à voir des films où "elles ne sont pas des victimes".

"Ils n'ont pas envie de se voir systématiquement comme des migrants traversant la frontière, ou comme des gens coincés dans une certain classe socio-économique (plutôt défavorisée). Ils veulent aussi être des héros, comme tout le monde", observe M. Allen.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.