1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Non, la casquette du préfet de police de Paris n'est pas aussi grosse
Le Parisien24/03/2019 à 11:51

Non, la casquette du préfet de police de Paris n'est pas aussi grosse

L'effet est peut-être comique, l'image n'en est pas moins fausse. Depuis samedi, une courte vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux présente le nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, coiffé d'une casquette démesurée. Toujours plus grand la casquette ! pic.twitter.com/EMmTJm3dxX-- Illuminati Reptilien (@IllumiReptilien) 23 mars 2019Et pour cause, l'extrait de l'interview filmée par CNews, en amont de la manifestation de Gilets jaunes de samedi à Paris, a été retouché, comme le montre cette capture d'écran originale. A gauche, la casquette agrandie. A droite, la casquette normale. / CNews / Montage LP Des clichés pris par un photographe du Parisien montrent également le couvre-chef dans ses vrais dimensions. Le nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, sur les Champs-Elysées, à Paris, le 23 mars 2019. LP / Philippe de Poulpiquet Vers 10h30 dimanche, la vidéo montrant la casquette aux proportions grotesques, reprise par d'autres comptes et sur Facebook, affichait plus de 700 000 vues dans le seul tweet originel. Cette publication, issue du compte anonyme Illuminati Reptilien, a été partagée plus de 3500 fois, « likée » à plus de 10 000 reprises et à l'origine de plus d'un millier de commentaires. Le message a notamment été retweeté par le comédien Yvan Le Bolloc'h, l'ancien eurodéputé souverainiste Paul-Marie Coûteaux et l'ancienne candidate aux municipales et législatives (Modem et divers droite) à Paris Sandra Fellous. « Un message derrière »Contacté par Le Parisien, le propriétaire du compte, coutumier de ce genre de montages à vocation humoristique, reconnaît être l'auteur de la vidéo. « L'idée m'est venue quasiment instantanément en voyant la vidéo d'origine. J'avais l'impression que, de base, la casquette du préfet était un peu trop grande pour lui (tout comme son manteau). Je suis assez friand d'humour décalé et absurde, je ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer