1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Non, l'impôt pour tous n'est pas au programme du gouvernement
Le Parisien24/02/2019 à 21:08

Non, l'impôt pour tous n'est pas au programme du gouvernement

C'est ce que l'on appelle un enterrement de première classe. Ce dimanche matin, Matignon s'est empressé de jeter trois pelletées de terre sur la proposition de la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, qui a estimé, dans le JDD, que « chacun pourrait contribuer à la hauteur de ses moyens, même de manière très symbolique, pour recréer le lien entre les citoyens et l'impôt ».Les interviews de ministres étant relues par Matignon voire l'Élysée, le trouble est semé. Y compris au sein de la majorité. Cueillis à froid, plusieurs députés LREM se sont empressés de lever les boucliers. Ce trouble, hors de question de le laisser prospérer. « La piste d'un impôt sur le revenu universel n'est pas à l'étude », tranche Matignon, dès le début de la matinée. Fermez le ban.« Ce n'était pas du tout un ballon d'essai. C'est une réponse personnelle, jure l'entourage de la ministre. Cela relève presque de la philosophie politique. Le MoDem s'est positionné depuis très longtemps sur cette question. » Ce point figurait effectivement dans les programmes présidentiels du centriste François Bayrou, dont Gourault est l'ombre portée au gouvernement. De là à y voir une initiative concertée...Tuer le débat dans l'œuf« Le MoDem est coutumier de ce genre de mouvement », grince un député LREM. Justement, invité ce dimanche du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, le président du MoDem tente lui aussi de clore le débat, certifiant que son amie inscrit sa réflexion « dans un cadre plus général et solidaire ». Mais est-ce bien le moment ?Du côté de Matignon, on estime clairement que non. Découvrant les propos de la ministre avant leur publication, les conseillers du Premier ministre s'attendaient à ce qu'ils fassent parler tout le dimanche. Ne restait plus qu'à se tenir prêts à tuer le débat dans l'œuf. Pas question que la polémique s'éternise jusqu'au lundi.Ce nouveau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • remimar3
    25 février09:32

    La miss Gourault s'est gourée, comme son nom l'indique. Elle n'en est d'ailleurs pas à sa première maladresse verbale.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer