1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nintendo envisage d'adapter ses personnages au cinéma
Reuters16/05/2016 à 09:49

    TOKYO, 16 mai (Reuters) - Nintendo  7974.T  est en 
négociation avec plusieurs maisons de production et pourrait se 
lancer dans des adaptations cinématographiques, a annoncé son 
président Tatsumi Kimishima dans un entretien publié par le 
quotidien Asahi, lundi. 
    Cette diversification des activités de l'éditeur japonais de 
jeux vidéo pourrait concerner ses célèbres créations "Mario 
Kart" et "The Legend of Zelda". 
    Le but de ces adaptations est d'une part d'accroître les 
revenus générés par les personnages de Nintendo et d'autre part 
d'augmenter le nombre de joueurs dans le monde, a expliqué 
Kimishima. 
    "Nous discutons avec différents partenaires. Je pense que 
nous serons en mesure de prendre une décision dans un avenir pas 
trop éloigné", a-t-il ajouté. 
    Kimishima s'est refusé à donner plus de précisions sur les 
projets étudiés tout en disant que certains pourraient voir le 
jour avant cinq ans. 
    Interrogé par Reuters, un porte-parole de Nintendo a déclaré 
que les propos de Kimishima se rapportaient "au contenu vidéo" 
tout en n'écartant pas la possibilité de produire un film. 
    Nintendo a déjà cédé des droits d'adaptation, en particulier 
pour un film d'action inspiré du personnage de "Super Mario" en 
1993 qui avait été un échec public et critique. 
    Kimishima a précisé que, cette fois, Nintendo envisageait de 
faire les choses soi-même autant que possible plutôt que de 
vendre des droits pour l'usage de ses contenus. 
 
 (Chris Gallagher; Pierre Sérisier pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer