Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ENI

16.120EUR
+0.93% 

IT0003132476 ENI

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    16.068

  • clôture veille

    15.972

  • + haut

    16.178

  • + bas

    16.060

  • volume

    7 493 869

  • valorisation

    58 583 MEUR

  • capital échangé

    0.21%

  • dernier échange

    24.04.18 / 15:29:29

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ENI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ENI à mes listes

    Fermer

Nigeria-Des rebelles veulent réduire à néant la production de brut

Reuters03/06/2016 à 17:35
    LONDRES/ONITSHA, Nigeria, 3 juin (Reuters) - Le groupe 
rebelle "Niger Delta Avengers" a revendiqué vendredi trois 
nouvelles attaques commises contre des infrastructures 
pétrolières situées dans le delta du Niger, promettant de 
ramener à "zéro" la production pétrolière du Nigeria. 
    La multiplication de ces attaques a considérablement affecté 
la production d'hydrocarbures, principale ressource du pays. 
    Vendredi matin, le groupe a dit sur son compte Twitter avoir 
fait exploser un oléoduc appartenant au groupe italien Eni 
 ENI.MI , quelques heures après une attaque commise contre un 
autre oléoduc appartenant à la même société. Une installation du 
groupe Shell Petroleum Development Company of Nigeria (SPDC) a 
également été visée. 
    "A environ 3h30 du matin, notre équipe a fait exploser 
l'oléoduc reliant Brass à Tebidaba, à Bayelsa (un Etat nigérian, 
NDLR)", a dit le groupe sur le compte Twitter qu'il utilise 
habituellement pour revendiquer ses actions. 
    Dans un communiqué, les Niger Delta Avengers disent avoir 
ramené la production du pays à 800.000 barils par jour (bpj), 
contre deux millions de bpj, sans avoir "pris une seule âme". 
    Le ministre nigérian du Pétrole a assuré jeudi que la 
production du pays s'élevait à 1,6 million de bpj.  
    Eni n'a pas répondu aux demandes de commentaires tandis 
qu'un porte-parole de SPDC a dit que son groupe étudiait des 
informations faisant état d'une attaque contre son oléoduc dans 
l'ouest du delta du Niger. 
    Selon les observateurs, rien ne laisse entrevoir de 
diminution de la violence et le conflit risque de continuer de 
peser sur les finances et sur la production de pétrole au 
Nigeria. 
    Le Conseil de la jeunesse Ijaw, qui représente le plus grand 
groupe ethnique de la région, a demandé au président Muhammadu 
Buhari de prendre la situation en main et adopter au plus vite 
des mesures afin de "ramener la paix et d'assurer le retour à la 
normale dans la région". 
    Le chef d'Etat a annulé jeudi une visite prévue dans la 
région, ce que la vice-présidente du Programme Afrique de 
Chatham House a qualifié "'d'occasion manquée". 
    "L'annulation sans explication affectera davantage encore 
les liens du président avec la région", a déclaré Elizabeth 
Donnelly. "Pour éviter l'escalade de la violence et de 
l'instabilité dans le delta du Niger, le président doit faire 
preuve de volonté." 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 

Valeurs associées

ENI
+0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.