Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Sarkozy veut réduire les charges des agriculteurs

Reuters29/03/2012 à 19:05

NICOLAS SARKOZY SOUHAITE RÉDUIRE LES CHARGES DES AGRICULTEURS

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - Nicolas Sarkozy s'est engagé jeudi à négocier auprès de la Commission européenne un allègement des charges pour les agriculteurs, au cours du congrès annuel de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA).

Comme six autres candidats à l'élection présidentielle en France, Nicolas Sarkozy a exprimé devant le monde agricole ses priorités pour le secteur et a annoncé des mesures en faveur du stockage de l'eau, alors que pourrait démarrer en France une nouvelle période de sécheresse plus précoce que celle de 2011.

"Reste la question de l'allègement des charges sur l'agriculteur lui-même, je vais prendre un engagement devant vous: si on arrive à convaincre la Commission européenne que ce n'est pas une aide sectorielle, nous le ferons", a dit Nicolas Sarkozy, devant un parterre de 1.500 agriculteurs réunis au Palais des congrès de Montpellier.

Après avoir quasiment supprimé les charges sur les emplois saisonniers agricoles, Nicolas Sarkozy avait estimé en janvier que la baisse des charges sur les salariés agricoles était inévitable, lors de ses voeux à la France rurale.

L'agriculture française représente environ un million d'emplois et a été confrontée récemment à plusieurs crises, notamment, en 2009 après la crise financière puis en 2011 lors de la sécheresse.

Tandis que 80% des nappes phréatiques françaises observent un niveau inférieur à la normale en mars, fin de leur période de rechargement, et qu'une nouvelle sécheresse se prépare peut-être, Nicolas Sarkozy a annoncé la publication dans les prochains jours d'un décret pour faciliter jusqu'à un certain seuil la constitution de retenues d'eau par les agriculteurs.

"Je viens de décider que pour les retenues collinaires jusqu'à 350.000 m3 d'eau, il faudra juste une déclaration donc les recours seront interdits, vous pourrez le faire", a-t-il dit, confirmant une proposition faite au mois de juin 2011, en pleine période de sécheresse.

La cote de popularité du président sortant, entachée auprès du monde rural par le Grenelle de l'Environnement, a diminué par rapport à 2007, où 51% des agriculteurs avaient voté pour lui au 1er tour. Il n'a d'ailleurs pas évoqué certains objectifs du Grenelle, comme la réduction de 50% de l'usage des pesticides.

Nicolas Sarkozy reste largement en tête des intentions de vote chez les agriculteurs, avec 40%, d'après deux sondages diffusés en février. Marine Le Pen recueillerait entre 15 et 17% des voix au premier tour dans cette catégorie de la population, et François Hollande de 12 à 14%, d'après ces études.

Marion Douet, avec Valérie Parent à Paris, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.