Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Sarkozy a effacé ses gains face à Hollande, selon l'Ifop

Reuters02/03/2012 à 21:57

NICOLAS SARKOZY A EFFACÉ SES GAINS FACE À HOLLANDE, SELON L'IFOP

PARIS (Reuters) - La dynamique positive de Nicolas Sarkozy subit un coup d'arrêt et 3,5 points le séparent désormais de François Hollande dans les intentions de vote du premier tour de la présidentielle, selon le sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris-Match.

La candidat socialiste a gagné jeudi un point à 29%, tandis que le candidat-président a perdu 1,5 point (25,5%), des scores qui n'ont pas évolué vendredi, et retrouve le niveau de sa déclaration de candidature, précise cette note d'étape de la semaine.

L'Ifop note que le "décrochage" de Nicolas Sarkozy a débuté deux jours après "l'annonce surprise" par son adversaire de son intention d'instaurer une tranche d'imposition de 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d'euros.

En début de semaine, l'écart entre François Hollande (28%) et Nicolas Sarkozy (27%) n'était plus que d'un point. Mais à partir de jeudi, le candidat PS a repris l'ascendant.

François Hollande "connaît une légère progression qui lui permet de se rapprocher à nouveau de la barre des 30%, alors que ses scores suivaient une courbe descendante depuis le lancement de la campagne de Nicolas Sarkozy", souligne l'Ifop.

En outre, dans les intentions de vote au second tour, le prétendant socialiste reprend une très nette avance de 14 points, avec 57% contre 43%.

La semaine a été marquée par une mauvaise passe du chef de l'Etat, de son discours de mardi sur l'éducation à Montpellier à l'accueil houleux que lui a réservé la ville de Bayonne jeudi.

Le candidat soutenu par l'UMP ne parvient à récupérer qu'à peine plus d'un électeur du centriste François Bayrou sur cinq. Surtout, les reports de l'électorat de Front national restent très insuffisants, note l'Ifop.

Depuis le début des mesures dans le cadre de ce baromètre, la part des électeurs de Marine Le Pen se reportant au second tour vers Nicolas Sarkozy n'a en effet jamais dépassé la barre des 40%, et atteint même un niveau plancher en fin de semaine (environ 32%).

Parmi les autres principaux prétendants, Marine Le Pen confirme cette semaine sa légère progression, après le creux mesuré à la mi-février. Avec 18,5% des intentions de vote vendredi, la candidate frontiste gagne 1 point en une semaine et consolide son avance sur le centriste François Bayrou qui piétine autour des 12%.

Ces évolutions s'inscrivent dans un contexte de solidification de la certitude du choix des électeurs. Soixante-quatre pc des sondés déclarent en effet qu'ils ne changeront pas d'avis d'ici le 22 avril, alors qu'ils n'étaient que 62% il y a une semaine.

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 912 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 973 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.