Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Marie, le gardien qui a repoussé cinq penalty en Coupe de France
So Foot16/09/2020 à 06:00

Nicolas Marie, le gardien qui a repoussé cinq penalty en Coupe de France

Dimanche dernier, en plein cagnard, l'AS Saint-Vigor-le-Grand (R3) affrontait Ducey-Isigny (R1) à l'occasion du deuxième tour de Coupe de France. Un match du dimanche somme toute anodin en Normandie. C'était compter sans la performance monumentale de Nicolas Marie, le gardien des amateurs calvadosiens, qui a offert la victoire à son équipe sur un plateau en arrêtant cinq penaltys lors du match, trois pendant le temps réglementaire et deux durant la séance de tirs au but. La magie de la plus belle des coupes a encore frappé.

Nicolas, il va falloir que tu nous racontes ce match. Comment as-tu réussi a écœurer les joueurs de Ducey-Isigny ?
C'était un match assez fermé. À la 30e minute, ils obtiennent un penalty. C'est leur défenseur central qui tire, un grand gaillard de 35 piges, charismatique. Il le tire plutôt bien, à ras de terre, mais je choisis le bon côté et le détourne. Score nul et vierge à la mi-temps. On démarre mieux la seconde, surtout qu'un joueur de Ducey-Isigny prend un rouge. Je ne suis pas trop en danger, mes gars ont le ballon et dominent. Puis on prend aussi un rouge vers la 70e. 10 contre 10. Ce n'était même pas un match de bourrin pourtant, il n'y a quasi pas une faute du match. Ça a mis un peu d'animosité, alors que le match était plutôt détente. Le vent tourne, les adversaires nous mettent la pression, on est clairement dans le dur. Et à la 95e, ils obtiennent un second péno.

Un gardien arrête cinq penaltys en Coupe de France

Qu'est-ce que tu te dis à ce moment-là ?
Physiquement, on était moins bien, donc clairement, s'ils plantent, c'était fini. C'est encore le défenseur à l'ancienne, leader de l'équipe adverse, qui vient me défier. Il s'avance, je lui donne le ballon, puis je lui lâche en souriant : " Ça te dit qu'on fasse la même chose que sur le premier ? " Le mec me répond : " Pas de soucis." Il tire du même côté, je plonge pareil. Autant le premier était très bien placé, mais là, il m'a sorti une grosse mine. Elle arrive à hauteur de mes mains, je la repousse. Aucun de mes coéquipiers ne suit, leur attaquant est le premier sur le ballon. Je fais faute, l'arbitre siffle de nouveau. Penalty, encore. Ma réaction, c'est de mettre une soufflante Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer