1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Hulot va participer à la Convention citoyenne pour le climat
Boursorama avec AFP Services14/11/2019 à 12:25

L'ancien ministre de l'Écologie va participer vendredi à la troisième session de la Convention citoyenne pour le climat, organisée au Conseil économique, social et environnemental (Cese), à la demande des 150 citoyens tirés au sort pour y participer.

Nicolas Hulot, le 22 novembre 2018 sur le plateau de "L'Émission politique", sur France 2. ( AFP / BERTRAND GUAY )

Annoncé à l'issue du "grand débat" né de la crise des "gilets jaunes", la Convention citoyenne pour le climat a pour mission de proposer au gouvernement des mesures pour "réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici à 2030 par rapport à 1990", le tout dans un esprit de "justice sociale".

En tout, 150 personnes ont été tirées au sort pour participer à plusieurs journées de débats et livrer leurs conclusions. La troisième session est prévue vendredi 15 novembre au Conseil économique, social et environnemental (Cese) et accueillera un invité de marque : Nicolas Hulot . L'ancien ministre de l'Écologie, qui se fait assez rare depuis sa démission du gouvernement l'an dernier, a répondu à la demande des membres de la Convention citoyenne pour le climat, rapportent Le Figaro et BFMTV. Il s'exprimera sur les thèmes de l'écologie, l'environnement et l'énergie et répondra ensuite aux questions des journalistes lors d'un exercice de "micro-tendu", selon le quotidien.

L'ancien animateur d' Ushuaïa n'a pas toujours été tendre avec la Convention citoyenne pour le climat. "J'avais proposé de transformer le Conseil économique social et environnemental en une chambre du futur, constituée de scientifiques, d'experts, de citoyens tirés au sort, d'ONG et des corps intermédiaires. (...) Ne reste que cette assemblée citoyenne, très sympathique au demeurant. (...) Mais 150 citoyens tirés au sort et plongés du jour au lendemain dans la complexité des dossiers, même s'ils ont avec eux des gens pour les éclairer... C'est comme tout, ça part de bonnes idées et ça finit en petites choses. C'est trop peu" , estimait-t-il notamment dans les colonnes de GQ, le 28 octobre dernier, rappelle Le Figaro .

Après l'intervention de Nicolas Hulot, les participants recevront samedi une quarantaine de personnes dans le cadre d'une sorte de "speed-dating pour proposer de nouvelles solutions concrètes de différents acteurs", expliquent les organisateurs. Parmi ces invités : Priscillia Ludosky, l'une des figures des "gilets jaunes", mais aussi Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA.

20 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Alananas
    14 novembre17:07

    Typiquement le genre d'assemblée où chacun peut donner son avis à condition d'accepter le postulat de départ : la terre se réchauffe, on va tous pourrir, le co2 c'est pas bien, taxons encore plus,....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer