Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nice-L'Intérieur accusé de mensonge, Cazeneuve "s'indigne"

Reuters21/07/2016 à 02:30
    PARIS, 21 juillet (Reuters) - Bernard Cazeneuve s'insurge 
mercredi soir des "contre-vérités" publiées selon lui par le 
journal Libération dans son édition de jeudi, qui dénonce en une 
"des failles et un mensonge" quant aux mesures de sécurité mises 
en place le 14 juillet à Nice sur la promenade des Anglais. 
    "Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, s'indigne des 
contre-vérités que le journal a publiées dans son édition datée 
du 21 juillet. Ces méthodes interrogent la déontologie des 
journalistes qui ont signé ces articles", annonce le ministre 
dans un communiqué. 
    Le journal Libération rapporte des failles dans le 
dispositif mis en place le 14 juillet à Nice, soir où Mohamed 
Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a foncé à bord d'un 
poids lourd dans la foule venue regarder le feu d'artifice sur 
la promenade des Anglais, faisant 84 morts et des centaines de 
blessés. 
    "Contrairement à ce qu'a affirmé le ministère de 
l'Intérieur, l'entrée du périmètre piéton de la promenade des 
Anglais n'était pas protégé par la police nationale le 14 
juillet au soir", explique le journal à l'issue d'une enquête.  
    Selon le journal, l'entrée de la promenade des Anglais 
n'était surveillée que par deux agents municipaux, les agents de 
la police nationale ayant été "relevés aux alentours de 20h30 
par leurs collègues municipaux". 
    Bernard Cazeneuve dément les informations du journal, auquel 
il dit avoir fourni "l'ensemble des réponses à ses questions" 
sur le sujet et explique que deux points de contrôle encadraient 
la zone piétonne.  
    Le premier se situait à 400 mètres en amont du début de la 
zone, l'autre à "quelques dizaines de mètres en avant des 
installations relatives à la manifestation elle-même", avec deux 
voitures de police et six policiers nationaux, précise-t-il. 
    "Le ministre de l'Intérieur confirme donc que l'accès à la 
zone piétonne de la Prom'Party sur la Promenade des Anglais 
était sécurisé par un barrage de la police nationale, deux 
voitures stationnées sur la chaussée et six fonctionnaires".  
    Le ministre de l'Intérieur a rejeté toute idée de démission 
en réponse aux vives critiques de la droite et de l'extrême 
droite après l'attaque, jugeant "qu'on ne déserte pas le combat 
contre le terrorisme", dans une interview publiée mercredi par 
Le Monde.   
    Il jugeait à cette occasion que "le préfet, le directeur 
départemental de la sécurité publique, les policiers (avaient) 
été exemplaires" le soir du 14 juillet à Nice. 
 
 (Julie Carriat pour le service français) 
 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • miez1804
    21 juillet09:32

    Et heureusement que l'article ne vien pas du FiGAro!!!!!

    Signaler un abus

  • janaliz
    21 juillet05:42

    Le sieur s'indigne... On ne lui demande pas de déserté mais de débarrasser le plancher. 2 voitures et 6 policiers... quand on connait la ville de Nice... De qui se moque-t-il ? On ne peut pas taxer Libération d'être un opposant systématique...

    Signaler un abus

  • M9095115
    21 juillet03:58

    Ha indigné Cazeneuve car il risque de perdre sa petite place confortable et ben payée.Donc tout pour lui tout était bien sécurisé avec des centaines de policiers,blocs de béton,herses etc.Sauf que le camion est rentré sur la croisette en roulant sur le trottoir sans problèmes pour écraser 84 personnes.Alors !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.