Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Neuf arrestations après l'attaque contre le siège de la CFDT

Reuters24/06/2016 à 10:33

NEUF INTERPELLATIONS APRÈS L'ATTAQUE CONTRE LE SIÈGE DE LA CFDT

PARIS (Reuters) - Neuf personnes ont été interpellées après une attaque jeudi soir contre le siège parisien de la CFDT, qui a subi d'importantes dégradations, annonce vendredi le ministre de l'Intérieur.

Les locaux du syndicat, situés dans le XIXe arrondissement de la capitale, ont été pris pour cible dans la soirée par plusieurs dizaines de "casseurs" cagoulés qui ont brisé les vitres de la façade et tagué des inscriptions telles que "Collabos".

"Neuf individus ont été aussitôt interpellés par les forces de l’ordre. L’enquête se poursuit pour établir les responsabilités et mettre les auteurs des faits à la disposition de la justice", déclare Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dénoncé jeudi soir sur Twitter "un coup direct porté à la démocratie".

Vendredi, sur plusieurs médias, il s'est inquiété de la rareté, selon lui, des réactions après cette "attaque violente" consécutive à une nouvelle journée de mobilisation des syndicats opposés à la loi Travail, avec pour point d'orgue un défilé parisien qui s'est déroulé sans incident.

Laurent Berger a dit sur Europe 1 avoir reçu un SMS du secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, "condamnant sans réserve ces attaques". Sur Twitter, Jean-Claude Mailly, dirigeant de Force ouvrière (FO) a écrit : "Au-delà des divergences syndicales, dégrader des locaux syndicaux est inacceptable et condamnable".

"Quand on entend parfois des attaques qui insultent la CFDT, qui insultent les militants de la CFDT, on alimente ce qui peut se passer", a estimé Laurent Berger sur Europe 1, évoquant à mots couverts le congrès de la CGT d'avril dernier, où Philippe Martinez avait qualifié d'"erreur" le rapprochement avec la CFDT et des militants avaient fustigé la "CFDT qui trahit".

Le syndicat réformiste est favorable à la réforme du Code du travail rejetée notamment par la CGT et FO.

"Je n'attaque personne, je n'accuse personne, surtout pas d'autres organisations syndicales, mais je crois qu'il faut que chacun élève le débat", a dit le numéro un de la CFDT.

"Je suis inquiet du climat délétère qui se développe dans notre pays, et je suis inquiet qu'il n'y ait pas plus de voix pour condamner les violences et en appeler à la raison", a-t-il dit.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a condamné jeudi soir dans un tweet "une attaque intolérable contre la démocratie sociale".

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.