Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Netanyahu veut la "tolérance zéro" contre les lanceurs de pierres

Reuters02/09/2015 à 16:36

JERUSALEM, 2 septembre (Reuters) - Le gouvernement israélien envisage d'assouplir les règles d'engagement de ses forces de sécurité lors de confrontations avec des lanceurs de pierres palestiniens, ont annoncé mercredi les services du Premier ministre, Benjamin Netanyahu. En l'état, les soldats israéliens ne peuvent tirer à balles réelles que dans des situations où leur vie est menacée. Par conséquent pas lorsque des Palestiniens prennent la fuite après avoir jeté des pierres ou des bouteilles incendiaires dans leur direction. Mais un assouplissement de ces règles d'engagement a été débattu par les responsables israéliens de la sécurité réunis autour de Netanyahu. Les jets de pierre sont désormais passibles de vingt ans de prison depuis l'adoption d'une nouvelle loi, en juillet, mais aucune peine n'a été prononcée depuis et le texte ne s'applique pas à la Cisjordanie, où le droit militaire est en vigueur. "Puisque le système judiciaire éprouve des difficultés à traiter des mineurs qui lancent des pierres, une modification des règles d'ouverture du feu en direction de lanceurs de pierres et de bombes incendiaires sera examinée", annoncent les services du chef du gouvernement dans un communiqué. Selon un participant de cette réunion, Netanyahu a indiqué que son gouvernement menait une politique de "tolérance zéro vis-à-vis des jets de pierre et de tolérance zéro vis-à-vis du terrorisme". Pour Wasel Abou Youssef, du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), ce changement envisagé indique que "le gouvernement fanatique de la droite israélienne poursuit sa politique criminelle visant à tuer des Palestiniens". "Ces nouvelles règles signifieraient davantage d'escalades des tensions, d'assassinats et de crimes contre notre peuple", a-t-il dit à l'agence Reuters. En 2014, selon un décompte établi par l'association israélienne de défense des droits de l'homme B'Tselem, douze mineurs palestiniens ont été mortellement atteints par des tirs des forces israéliennes lors d'incidents et d'affrontements en Cisjordanie. Quatre d'entre eux au moins avaient jeté des pierres ou des bouteilles incendiaires en direction des forces de sécurité. (Jeffrey Heller avec Nidal al Mughrabi à Gaza; Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.