Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Netanyahu promet d'empêcher la création d'un Etat palestinien

Reuters16/03/2015 à 17:41

JERUSALEM, 16 mars (Reuters) - Tentant jusqu'au bout de rallier les électeurs de droite, Benjamin Netanyahu a promis lundi, au dernier jour de la campagne des législatives en Israël, qu'un Etat palestinien ne verrait jamais le jour tant qu'il serait Premier ministre. Interrogé par le site d'information NRG sur l'impossibilité d'assister à la création d'un Etat palestinien s'il restait chef du gouvernement, Netanyahu a simplement répondu "effectivement". Cette déclaration était destinée à attirer la frange la plus droitière de l'électorat israélien au moment où les sondages prédisent une victoire de l'Union sioniste (centre gauche) lors du scrutin de mardi. Alors que l'opinion publique israélienne est apparue davantage préoccupée par les problèmes économiques, Netanyahu a développé une rhétorique sécuritaire jusqu'au dernier jour de sa campagne. Il s'est symboliquement rendu lundi dans une colonie de peuplement dont il avait soutenu la création en Cisjordanie en 1997, jouxtant la partie sud de Jérusalem. "Le choix est symbolique: le Likoud conduit par moi continuera de défendre fermement les intérêts vitaux d'Israël contrairement au gouvernement de gauche qui est prêt à se laisser dicter sa conduite", a-t-il lancé lors d'une visite dans la colonie d'Har Homa. Netanyahu avait soutenu, face à la contestation internationale, la création de cette zone de peuplement lors de son premier mandat de Premier ministre en 1997. La colonie est installée sur une colline et les Palestiniens la considèrent comme une tentative pour améliorer le contrôle qu'entend exercer Israël autour de Jérusalem. "Je pensais que nous devions mener des constructions ici pour protéger la voie d'accès à Jérusalem par le sud", a expliqué Netanyahu. "Il y a eu une forte opposition parce cette zone empêche une contiguité territoriale palestinienne", a-t-il ajouté. Pour Avraham Diskin, politologue à l'Université de Jérusalem, ni la droite de Netanyahu, ni l'Union sioniste (centre gauche) d'Isaac Herzog et de Tzipi Livni ne disposeront d'une majorité de gouvernement. Les formations centristes, Yesh Atid de l'ancien présentateur de télévision et Kulanu de l'ex-ministre des Télécommunications Moshe Kalon, pourraient jouer un rôle déterminant dans la formation d'une coalition. (Allyn Fisher-Ilan et Dan Williams; Pierre Sérisier pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.