1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Netanyahu est contre un Etat palestinien, dit un ministre
Reuters13/02/2017 à 12:58

    par Jeffrey Heller 
    JERUSALEM, 13 février (Reuters) - Benjamin Netanyahu est 
opposé à la création d'un Etat palestinien, a indiqué lundi un 
membre du gouvernement israélien, sans préciser si le Premier 
ministre exprimerait publiquement cette position lors de sa 
rencontre avec Donald Trump mercredi à Washington. 
    Cette remarque émane du ministre de la Sécurité Gilad Erdan, 
membre du Likoud, le parti conservateur de Netanyahu, dont les 
dirigeants ont souvent adopté des positions plus intransigeantes 
que leur chef de file. 
    "Je pense que tous les membres du cabinet de sécurité, et en 
premier lieu le Premier ministre, sont opposés à un Etat 
palestinien", a dit Erdan sur la radio de l'armée. 
    "Personne ne pense que dans les prochaines années un Etat 
palestinien soit quelque chose qui puisse ou qui doive se 
produire, à Dieu ne plaise", a-t-il ajouté. 
    Interrogé pour savoir si Netanyahu pourrait exprimer cette 
position en public lors de sa rencontre avec Donald Trump, le 
ministre de la Sécurité a répondu : "le Premier ministre doit 
évaluer les choses en fonction de ses impressions lors de la 
rencontre et des positions qu'il découvrira sur place. Personne 
ne sait quelles sont les positions du président (Trump) et de 
son administration". 
    Les dirigeants palestiniens mais également l'administration 
Obama se sont souvent interrogés sur la détermination de 
Netanayhu à trouver une solution à deux Etats, une position 
qu'il avait exprimée pour la première fois dans une déclaration 
en 2009. 
    Pour Wasel Abou Youssef, membre de l'Organisation de 
libération de la Palestine (OLP), les actions menées sur le 
terrain par l'extrême droite israélienne empêchent la création 
d'un Etat palestinien. 
    Depuis l'investiture de Donald Trump le 20 janvier, Benjamin 
Netanyahu a approuvé la construction de 6.000 logements 
supplémentaires en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, s'attirant 
une condamnation de la communauté internationale à laquelle les 
Etats-Unis ne se sont pas joints. 
    Au cours des derniers jours, l'administration Trump a semblé 
adopter une position plus nuancée à l'égard d'Israël admettant 
que la poursuite de la colonisation ne contribuait pas à 
l'établissement de la paix. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer