Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Netanyahu espère la reprise des négociations avec les Palestiniens

Reuters09/06/2015 à 23:18

(Actualisé après le discours de Netanyahu) HERZLIYA, Israël, 9 juin (Reuters) - Benjamin Netanyahu espère que des pays arabes parviendront à convaincre les Palestiniens de revenir à la table des négociations, afin de régler le conflit israélo-palestinien grâce à une solution à deux Etats. "Il pourrait y avoir une ouverture parce que certains Etats arabes approuvent en silence (ma position)", a déclaré mardi le Premier ministre israélien lors de la conférence annuelle sur la politique internationale organisée à Herzliya, près de Tel Aviv. Ces pays arabes, a-t-il ajouté, "pourraient être en mesure d'avoir une influence sur les Palestiniens, afin que ceux-ci adoptent une approche plus positive et plus conciliante". Dans un discours d'un heure, Benjamin Netanyahu a jugé totalement contre-productives les tentatives d'imposer à Israël un accord de paix "de l'extérieur". La France souhaite faire adopter par le Conseil de sécurité de l'Onu une résolution qui définirait des paramètres en vue d'une reprise des pourparlers de paix et fixerait une période de 18 à 24 mois pour mener à bien ces discussions. "L'idée d'imposer la paix de l'extérieur ne marche pas", a dit le Premier ministre israélien, qui a réaffirmé son engagement en faveur d'une solution à deux Etats. Auparavant, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon, 64 ans, avait déclaré ne pas croire à la conclusion d'un accord de paix stable avec les Palestiniens de son vivant. Moshe Yaalon, qui est très proche de Benjamin Netanyahu, a accusé les Palestiniens d'avoir "claqué la porte" aux efforts visant à maintenir un dialogue et d'avoir rejeté pendant quinze ans au moins des accords sur le principe de territoires en échange de la paix. "Quant à la possibilité d'arriver à un accord, (...) il y quelqu'un qui dit qu'il ne le verra pas durant son mandat", a dit le ministre israélien de la Défense, allusion aux propos tenus par le président américain Barack Obama la semaine dernière dans une interview à la télévision israélienne. "Moi, je ne vois pas d'accord stable de mon vivant, et j'ai l'intention de vivre encore un peu longtemps", a poursuivi Moshe Yaalon. Ces déclarations ont été rejetées par un responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui a rendu le gouvernement Netanyahu responsable de l'actuel blocage des pourparlers. Plus généralement, a estimé Wassel Abou Youssef, les gouvernements israéliens passés et actuels ont "fermé l'horizon politique" en réclamant de conserver de gros blocs de colonies de peuplement dans les territoires occupés et en refusant le droit au retour des réfugiés palestiniens. Les dernières négociations israélo-palestiniennes ont été rompues en avril 2014, les Palestiniens dénonçant la poursuite de la colonisation dans les territoires occupés, les Israéliens dénonçant un accord entre le président palestinien Mahmoud Abbas et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. (Dan Williams; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.