1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Négrophobie d'Etat": graffiti sur la statue de Colbert devant l'Assemblée nationale
AFP24/06/2020 à 10:32

La statue de Colbert devant l'Assemblée nationale, le 11 juin 2020 à Paris ( AFP / JOEL SAGET )

La statue de Colbert devant l'Assemblée nationale a été en partie recouverte mardi de peinture rouge et d'une inscription "Négrophobie d'Etat", dont l'auteur a été arrêté, ont indiqué des sources parlementaires à l'AFP.

Ministre de Louis XIV, Colbert est considéré comme à l'initiative du Code noir, rédigé en 1685 et qui a légiféré sur l'esclavage dans les colonies françaises.

Mardi, la statue qui se trouve au pied de l'Assemblée nationale à Paris a été recouverte de peinture rouge au torse et aux jambes, tandis que "Négrophobie d'Etat" a été inscrit avec le même matériau sur le socle, ont rapporté des sources parlementaires, confirmant une information d'Outremer-la 1ère.

Une vidéo postée sur Twitter par la "Brigade antinégrophobie" montre l'auteur du tag être interpellé par la police et se justifier: "Ce qui est interdit, c'est le racisme. Cet homme-là (Colbert, ndlr) fait l'apologie de la négrophobie".

Dans le sillage des manifestations antiracistes dans le monde à la suite de la mort de l'Américain George Floyd, les monuments et statues liés à l'histoire coloniale française ou à la traite négrière se retrouvent à nouveau au centre d'une polémique mémorielle.

Manifestation pour réclamer le retrait de la statue du général Faidherbe, le 20 juin 2020 à Lille ( AFPTV / Frédéric PEUGEOT )

Le piédestal de la statue du général Faidherbe, en plein centre de Lille, a été tagué dimanche des mots "colon" et "assassin" inscrits en rouge, au lendemain d'une manifestation visant à réclamer son retrait de l'espace public.

reb-bap/or

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3182284
    30 juin23:42

    Les murs de nos immeubles sont souillés, les statues profanées mais on ne peut pas dire que ce sont les africains qui en sont responsables, la loi fait payer facebook, boursorama, instagram... Hélas cette époque voit les urnes moins fortes que la propagande de minorités actives et ultra violentes. France réveille-toi.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer