Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nathalie Kosciusko-Morizet confrontée à une nouvelle dissidence

Reuters01/03/2014 à 20:01

NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET CONFRONTÉE À UNE NOUVELLE CRISE DANS LE 2E ARRONDISSEMENT

PARIS (Reuters) - La candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a remplacé en catastrophe samedi sa tête de liste dans le deuxième arrondissement, à cinq jours de la clôture du délai de dépôt des candidatures.

L'ancienne ministre accuse Hélène Delsol, une mère de famille proche du collectif la "Manif pour tous" contre le mariage homosexuel, de n'avoir pas respecté les accords électoraux passés avec les centristes de l'UDI.

Cette interprète de 31 ans a écarté de sa propre initiative du trio de tête de sa liste un élu sortant de l'arrondissement, Christophe Lekieffre, pour le remplacer, en numéro deux, par un candidat partisan d'un libéralisme intégral, Aurélien Véron, exclu de l'UDI.

Selon Hélène Delsol, Christophe Lekieffre, "un résident du 15e arrondissement (...) représente aux yeux des électeurs échec et immobilisme".

D'après Jérôme Peyrat, conseiller politique de Nathalie Kosciusko-Morizet, interrogé par Reuters, l'UDI avait demandé "spécifiquement de ne pas prendre Aurélien Véron sur les listes" et sa désignation relève de la "piraterie électorale".

Le directeur de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Didier Berthault, précise dans un communiqué que plusieurs colistiers d'Hélène Delsol ne souhaitaient plus figurer sur sa liste et refusaient la présence en numéro 2 d'Aurélien Véron.

Aux yeux de la candidate UMP et de son équipe, les torts de Nathalie Delsol ne s'arrêtent cependant pas là.

Jean-Didier Berthault lui reproche "son incapacité à rassembler et à diriger une liste d'union". La tête de liste du 2e arrondissement "est par conséquent retirée à Hélène Delsol" et confiée à Christophe Lekieffre.

UNE DISSIDENCE DE PLUS

L'équipe de Nathalie Kosciusko-Morizet demande à la jeune femme de retirer la liste qu'elle a déposée en préfecture sous la dénomination "liste d'union UMP-UDI-Modem" et lui interdit d'utiliser l'image, le nom et le logo de la candidate de l'UMP.

Hélène Delsol dit pour sa part dans son communiqué qu'elle "demeure naturellement la candidate légitime de la droite, du centre et de la société civile" dans le 2e arrondissement.

"J'ai quand même le droit de déposer ma liste!" a-t-elle confirmé à Reuters.

"On a essayé de régler l'affaire politiquement", a pour sa part dit à Reuters Jérôme Peyrat. "C'est elle qui se met dans la dissidence. Ceci dit, on n'est pas à une dissidence près."

Ce nouvel épisode fait l'affaire d'un des dissidents les plus en vue de la droite parisienne, l'homme d'affaires Charles Beigbeder, qui a constitué des listes sous l'intitulé "Paris libéré" après avoir été écarté par Nathalie Kosciusko-Morizet de la deuxième place de la liste UMP dans le 8e arrondissement.

"C'est un épisode de plus qui atteste la très mauvaise organisation de la campagne de Nathalie, émaillée d'incidents, de trahisons, de mépris des uns et des autres", a-t-il déclaré à Reuters. "A Paris Libéré, nous avons maintenant le vent en poupe et beaucoup de Parisiens comprennent le sens de notre démarche."

"Paris Libéré" a déjà une liste dans le 2e mais Charles Beigbeder n'exclut pas une alliance de second tour avec Hélène Delsol dans un arrondissement qu'il juge prenable à la gauche.

(Emmanuel Jarry, édité par Julien Dury)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.