1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

«Narvalow», l'insulte du maire de Montreuil à Castaner

Le Parisien08/01/2018 à 17:12

«Narvalow», l'insulte du maire de Montreuil à Castaner

« Narvalow », ça semble une insulte bien plus nuancée que « pouffiasse », « petite pute » ou « zéro couille ». Ces expressions ont été employées en 2013, et effacées depuis, par l'un des porte-paroles de la République en Marche (REM) : Rayan Nezzar, économiste, énarque, haut fonctionnaire à Bercy, s'est excusé d'avoir multiplié les insultes contre des politiques et des journalistes sur Twitter il y a plusieurs années. Une erreur de jeunesse, a-t-il affirmé, alors qu'en 2013, il faisait déjà ses études à l'ENA.Ce lundi matin, un confidentiel de RTL attribue cette réaction au patron de la REM Christophe Castaner : « Ce qui m'agace, c'est qu'il a un parcours génial, rare en politique, du talent, et là son vocabulaire de jeune de Montreuil le rattrape ».Le sang du maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) n'a fait qu'un tour. Sur Twitter, Patrice Bessac (Front de gauche) traite Christophe Castaner de « narvalow ». « Vos propos sur les jeunes de Montreuil indignes, méprisants et la preuve d'une méconnaissance profonde de notre ville et de ses habitants », écrit-il, exigeant « des excuses publiques ». M. @CCastaner vous êtes vraiment un narvalow, vos propos sur les jeunes de #Montreuil sont indignes, méprisants et la preuve d'une méconnaissance profonde de notre ville et de ses habitants. J'exige des excuses publiques de la part du Secrétaire d'Etat et Délégué général de LREM.— Patrice Bessac (@PatriceBessac) January 8, 2018 Du tac au tac, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement a répondu « n'avoir jamais eu l'occasion de (s')exprimer sur Montreuil », une manière de démentir les propos qui lui ont été prêtés. Mais non content de s'arrêter à ce démenti, il enchaîne : « j'espère avoir l'occasion » d'être invité à Montreuil, « que vous puissiez m'expliquer ce qu'est un narvalow ». Ajoutant « ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • renard
    08 janvier16:22

    Entre bobos, on se crêpe le chignon, pathétique.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer