1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Naples retourne Milan
So Foot25/08/2018 à 22:40

Naples retourne Milan

Bien en place et remarquablement efficace offensivement en première période, Milan s'est effondré dans le second acte. La faute à un Napoli finalement trop au dessus du lot collectivement et individuellement.

SSC Napoli 3-2 AC Milan

Buts : Zieli?ski (53e, 67e), Mertens (82e) pour le Napoli // Bonaventura (15e), Calabria (49e) pour Milan

Leurs retrouvailles ont fait parler et cogiter un peu près tout le monde en Italie. Potes pour la vie depuis leurs années communes au Milan, Carlo Ancelotti et Gennaro Gattuso s'adorent. Mais se mesuraient pour la première fois l'un à l'autre sur un banc de Serie A. Un match à distance où Rino a longtemps cru faire la loi. Mais ce samedi soir, le Napoli d'Ancelotti avait des tripes et du talent. Trop pour le Diavolo, qui a du courber l'échine, après avoir pourtant mené deux à zéro.

Bonaventura, Karaté Kid


Gonzalo Higuain a beau avoir dit ciao à la Juventus, le supporter napolitain type ne verse toujours pas dans le pardon. Forcément, Pipita se bouffe d'entrée son habituel bouillon de sifflets, mais l'Argentin encaisse les hués avec flegme, comme à son habitude. Ça n'empêche pas Milan de souffrir en début de rencontre alors que Callejón, Allan puis Insigne canardent tour à tour les cages de Donnarumma.

Tout cela est bien joli mais Milan serre plutôt bien les fesses derrière, en attendant que l'ouragan napolitain s'essouffle. Ce qui ne manque pas d'arriver quand Suso centre pour Borini, dont la remise de la tête trouve Bonaventura, qui signe une demi-volée façon taekwondo. Folie et Mawashi-Geri pour Milan, qui regonfle alors les pectoraux. Les Lombards remettent le pied sur la sphère et montent en puissance techniquement, tandis que Naples à un mal de chien à trouver Arkadiusz Milik, qui trottine un peu dans le vent. Frustré, le Polonais se décide alors à

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer