Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mystère autour de la "disparition" en France d'une brillante étudiante sénégalaise
AFP13/01/2021 à 09:29

L'étudiante sénégalaise Diary Sow, à Dakar le 7 août 2020 ( SENEGALESE PRESIDENCY / - )

L'étudiante sénégalaise Diary Sow, à Dakar le 7 août 2020 ( SENEGALESE PRESIDENCY / - )

Huit jours après la "disparition" le 4 janvier d'une étudiante sénégalaise à Paris, Diary Sow, toutes les pistes restent envisagées, y compris celle d'une fugue de cette jeune femme connue au Sénégal comme l'incarnation de l'excellence et de la réussite scolaires.

Une enquête a été ouverte en France pour "disparition inquiétante" depuis que Diary Sow, 20 ans, n'a pas repris les cours après les vacances de Noël au prestigieux lycée parisien Louis-Le-Grand, où elle étudie en classe préparatoire.

Selon une association d'étudiants sénégalais à Toulouse, la jeune femme a passé les vacances de fin d'année dans cette ville du sud-ouest de la France chez sa meilleure amie, étudiante en médecine. Elle devait repartir le 1er janvier. Sa trace se perd à ce moment, et elle n'a pas fait la rentrée des classes le 4 janvier à Paris.

Douze jours après sa disparition, les représentants sénégalais en France se voulaient rassurants: "Ce n'est pas une piste criminelle qui est privilégiée par les enquêteurs", a assuré lundi sur des sites et télévisions sénégalais le Consul à Paris, Amadou Diallo.

"Les nouvelles sont rassurantes. On ne peut pas tout dire. Heureusement, toutes les remontées d'informations indiquent qu'il n'y a pas encore eu de danger sur sa vie", a-t-il ajouté, précisant qu'un signalement avait été fait dans l'espace Schengen.

"Nous sommes rassurés, même si ce n'est pas à 100% parce qu'on ne l'a pas encore retrouvée", a déclaré pour sa part l'ambassadeur du Sénégal en France, Maguette Sèye.

- 'Meilleure élève du Sénégal' -

La disparition de Diary Sow a été signalée le 7 janvier par le consul du Sénégal, et les milieux étudiants sénégalais se sont alors mis en branle sur les réseaux sociaux et dans le 13e arrondissement de Paris, où la jeune femme habite dans une résidence universitaire. Des affiches avec sa photo ont été placardées dans le quartier.

Sur le site du consulat, un avis de disparition avec la photo de la jeune femme et un numéro de téléphone a été publié.

Sa disparition fait grand bruit au Sénégal, où Diary Sow, "Miss Sciences" en 2017, a remporté en 2018 et 2019 le concours général et a été désignée "meilleure élève" du pays. Elle avait été reçue par le président Macky Sall, qui "a donné des instructions" pour la retrouver, selon l'ambassadeur.

"Diary Sow est un symbole pour le Sénégal, une preuve des efforts du gouvernement du Sénégal pour soutenir les sciences et les filles à l'école. Nous fondons beaucoup d'espoirs sur elle", a souligné Maguette Sèye.

D'origine peul, Diary Sow vivait avec ses parents à Malicounda, près de Mbour, à 80 km de Dakar. Elle a été au prestigieux Lycée d'Excellence scientifique de Diourbel (centre), qu'elle avait intégré sur concours.

"Je suis en série scientifique mais ça ne m'empêche pas d'avoir un intérêt appuyé pour les matières littéraires", affirmait-elle en 2018 après avoir remporté son premier concours général.

Après son bac l'année suivante, elle a obtenu une bourse d'excellence qui lui a permis d'intégrer la prépa de Louis-Le-Grand, où elle étudiait physique, chimie et ingénierie.

Diary Sow a également écrit un roman, "Sous le visage d'un ange", et, selon un étudiant sénégalais à Paris, elle était en train d'écrire son deuxième livre.

burs-cf/pid/sba

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer