Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Musique en ligne: Google mise sur Android pour croiser le fer avec Spotify

RelaxNews 16/05/2013 à 11:24

Google lance un rival à Spotify. All rights reserved

(AFP) - Google a fait son entrée mercredi sur le marché convoité de l'écoute de musique en ligne, capitalisant sur le succès de son système d'exploitation pour smartphones et tablettes Android afin de mettre la pression sur des acteurs établis comme le suédois Spotify.

Le géant américain de l'internet a annoncé le lancement d'un nouveau service d'écoute de musique sur abonnement, "Google Plays All Access", lors d'une conférence qu'il organisait à San Francisco pour présenter aux développeurs des améliorations de plusieurs de ses produits.

L'événement a aussi été marqué par l'apparition surprise du directeur général, Larry Page, qui avait révélé la veille souffrir d'une paralysie partielle des cordes vocales. "J'aurais dû en parler plus tôt", a-t-il reconnu au sujet de cette défaillance, lors d'une demi-heure de questions-réponses avec les 6.000 personnes présentes.

Destiné aux appareils fonctionnant avec Android, le nouveau service musical offrira un accès par abonnement à l'équivalent d'une radio musicale, en combinant le catalogue de musique de Google avec la collection personnelle de l'utilisateur.

Il était lancé mercredi aux Etats-Unis pour un tarif fixé à 10 dollars par mois, avec des réductions promises aux premiers abonnés, et serait étendu à d'autres pays "bientôt", a promis un responsable de la division Android du groupe, Chris Yerga.

Google s'invite sur un marché de plus en plus concurrentiel, où plusieurs acteurs sont en train de se lancer aux côtés des sites établis de streaming comme Spotify, numéro un mondial, l'américain Pandora Media ou encore le français Deezer.

Le réseau social Twitter avait annoncé il y a quelques semaines un nouveau service musical, optant pour une coopération avec Spotify et le magasin de musique en ligne iTunes d'Apple.

Records en Bourse

Les médias spécialisés ont aussi spéculé sur le lancement par Apple lui-même d'un service musical, ainsi que sur des projets en ce domaine d'une autre division de Google, le site de vidéo YouTube.

Le marché semble prometteur. Rien qu'aux Etats-Unis, plus de 147 millions de personnes, soit près de la moitié de la population, écoutent de la musique ou des contenus audio en streaming au moins une fois par mois, d'après des estimations du cabinet eMarketer. Et les redevances versées par les sites de streaming ont représenté environ 15% des revenus de l'industrie musicale américaine l'an passé, selon l'association du secteur RIAA.

Le nouveau service de Google aura l'avantage de pouvoir capitaliser dès le départ sur une large base d'appareils compatibles.

Google laisse en effet toute une série de fabricants, à commencer par le sud-coréen Samsung, utiliser gratuitement Android, avec un succès croissant.

Les activations de smartphones et de tablettes fonctionnant avec ce logiciel ont plus que doublé sur l'année passée, à 900 millions, a indiqué mercredi un autre responsable de la division Android, le vice-président Sundar Pichai.

Tous fabricants confondus, Android équipe trois smartphones vendus sur quatre, et un peu plus de la moitié des tablettes, selon des estimations de plusieurs cabinets de recherche.

A titre de comparaison, Apple et son logiciel rival iOS, installé sur l'iPhone et l'iPad, pesaient sur la même période 17% du marché des smartphones et 40% de celui des tablettes, selon le cabinet IDC.

La menace a semblé inquiéter modérément mercredi les actionnaires de Pandora Media, dont l'action a clôturé sur une baisse de 1,07% à 16,57 dollars. Apple a reculé plus nettement, de 3,38% à 428,85 dollars.

Google pour sa part, qui bat record sur record en Bourse ces derniers mois et avait franchi pour la première fois la barre symbolique des 900 dollars en matinée, avant même l'ouverture de sa conférence, a terminé la séance en hausse de 3,25% à 915,89 dollars.

gc-soe/sl/lor

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.