1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Municipales : le RN perd sa seule commune d'Île-de-France
Boursorama avec Media Services29/06/2020 à 09:27

Les partis de gauche s'étaient désistés pour faire barrage au parti d'extrême-droite.

Cyril Nauth à Mantes-la-Ville, le 31 mars 2014. ( AFP / FRED DUFOUR )

La Rassemblement national n'a plus de commune en Île-de-France. Le seul maire RN de la région, Cyril Nauth, n'a pas été réélu à Mantes-la-Ville, dans les Yvelines, largement battu dimanche 28 juin par un novice en politique soutenu par La République en Marche, Sam Damergy.

Sam Damergy a recueilli plus de 55% des voix contre 44% pour son adversaire qui était arrivé en tête au premier tour dans cette ville de 20.000 habitants de la banlieue parisienne acquise à la gauche depuis l'après-guerre, mais qui avait basculé en 2014 dans le giron du parti frontiste .

"La marche était trop haute, je ne pouvais pas sortir gagnant de ce duel compte tenu de la sociologie de la ville", a déclaré Cyril Nauth, blâmant le désistement des partis de gauche. Les deux listes EELV-PS et UDG ont renoncé à un second tour pour faire barrage au Rassemblement national, souhaitant éviter le scénario de 2014 où l'édile frontiste avait été élu avec seulement 61 voix d'avance , à la faveur d'une quadrangulaire. C'est une première pour cette ville habituée aux triangulaires et aux quadrangulaires.

Polémique sur les subventions

Chef d'entreprise dans le BTP, ex-rugbyman professionnel et ancien président du club de foot local, Sam Damargy avait créé la surprise en mars dernier en arrivant second au premier tour. Peu connu du milieu politique, Sami Damergy a surgi sur fond de polémiques autour des subventions aux associations sportives locales. 

Il avait dénoncé la fin des subventions au club du FC Mantes, fréquenté par de nombreux jeunes issus de l'immigration, à l'arrivée du maire d'extrême droite.

En perdant Mantes-la-ville ainsi que Le Luc (Var), le parti de Marine Le Pen conserve au final huit des dix villes gagnées en 2014.

Au Luc (10.800 habitants), le maire sortant RN Pascal Verrelle a été battu en duel par le candidat LR Dominique Lain (55,73% contre 44,26%).

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    30 juin19:09

    gol doit être rouge de colère, il avait pronostiqué entre autre que la Mairie de St Denis allait reste communiste. Les tuyaux percés de gol ! Le PCF ne représente à peine que 1% des votants !!!!!!!!. C'est la débandade.......

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer