1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Municipales 2014 - Cannes : David Lisnard donné gagnant
Le Point13/02/2014 à 11:42

Cannes. Pour les municipales de 2008, Bernard Brochand avait gagné le scrutin cannois de justesse face à Philippe Tabarot (170 voix de différence). Celui-ci, conscient que le vainqueur briguait ici son dernier mandat avant de se retirer, espérait être récompensé de sa patience en 2014 avec le départ de Bernard Brochand. Sauf que le premier adjoint de la mairie David Lisnard est également candidat et fait pour l'instant une campagne efficace. Cet élu, également président de la Semec (la société qui gère le Palais des festivals, NDLR), est donné vainqueur par un sondage Ipsos-Steria réalisé pour le quotidien gratuit Direct Matin. L'enquête prédit un score de 43 % pour David Lisnard au premier tour, contre 33 % pour Philippe Tabarot. Un écart de dix points qui n'est pas négligeable, même s'il s'agit d'un simple sondage. Au second tour, dans l'hypothèse où quatre listes sont présentes à ce stade du scrutin (les candidats UMP Lisnard et Tabarot, Anne Majri pour le PS et Catherine Dorten pour le FN), David Lisnard l'emporterait avec 46 % contre 34 % à Philippe Tabarot. Soit douze points de différence, on est bien loin du contexte de 2008 et de cet écart infime de 170 voix. Cette enquête confirme aussi que les municipales à Cannes présentent un enjeu particulier, avec deux candidats UMP. Ni Lisnard ni Tabarot ne sont classés comme dissident, et chacun des deux peut utiliser le logo du parti pour doper sa campagne. Les candidates PS et FN ne jouent...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer