Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

MSF demande une enquête indépendante pour son hôpital en Syrie

Reuters18/02/2016 à 13:31
    GENEVE, 18 février (Reuters) - Médecins sans Frontières 
(MSF) a demandé jeudi la tenue d'une enquête indépendante après 
le bombardement d'un hôpital que l'organisation finançait et 
approvisionnait dans le nord de la Syrie, qui a fait 25 morts 
lundi. 
    MSF a imputé ce bombardement, constitutif d'un crime de 
guerre, à l'aviation syrienne ou russe qui pilonnent le nord de 
la Syrie depuis plusieurs mois et ont intensifié leurs attaques 
depuis le début d'une vaste offensive visant à reprendre Alep 
aux insurgés. 
    Au moins 50 civils ont été tués lundi par des missiles qui 
ont détruit cinq hôpitaux et deux écoles, selon les Nations 
unies et des habitants. 
    L'hôpital de 30 lits soutenu par MSF à Marat Nouman, dans la 
province d'Idlib, à l'ouest d'Alep, a été détruit par plusieurs 
missiles qui ont tué neuf membres du personnel et 16 patients. 
    "D'après le récit de notre personnel sur place, quatre 
missiles ont frappé l'hôpital pendant une attaque qui a duré 
deux minutes. Quarante minutes plus tard, quand les secours sont 
arrivés, le site a de nouveau été bombardé", a déclaré Joanne 
Liu, présidente internationale de MSF. 
    "Cette attaque ne peut être considérée que comme délibérée. 
Elle a probablement été menée par la coalition dirigée par le 
gouvernement syrien qui est la plus active dans cette région", 
a-t-elle ajouté pendant une conférence de presse. 
    "Nous disons probablement car nous ne pouvons nous baser que 
sur les témoignages de notre personnel", a poursuivi Joanne Liu. 
"La seule force prédominante dans la région est la coalition du 
gouvernement syrien." 
    "Nous voudrions que les faits soient établis et nous sommes 
ouverts à d'autres mécanismes pour la tenue d'une enquête 
indépendante." 
    MSF a indiqué que les coordonnées GPS de l'hôpital n'avaient 
pas été transmises aux armées syrienne et russe à la demande du 
personnel local, qui craignait que cela n'accroisse le risque 
d'être bombardé. 
    "Nous savons que fournir de l'aide humanitaire dans les 
régions contrôlées par l'opposition est considéré comme une 
activité criminelle par le gouvernement syrien", a expliqué 
Isabelle Defourny, directrice des opérations de MSF France. 
 
 (Stéphanie Nebehay; Tangi Salaün pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.