1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Moscou s'inquiète d'un rapprochement entre Finlande, Suède et Otan
Reuters12/04/2015 à 20:47

(Réponse de la Finlande) MOSCOU, 12 avril (Reuters) - Le ministère russe des Affaires étrangères a jugé dimanche "particulièrement inquiétant" les démarches de la Finlande et de la Suède pour se rapprocher de l'Otan. Cette déclaration du ministère a été publiée en liaison avec un article du quotidien norvégien Aftenposten où, dans un texte commun, les ministres de la Défense de Suède, de Norvège, de Finlande, du Danemark et d'Islande, estiment que l'Europe du Nord doit se préparer à des crises et des incidents éventuels dus à l'attitude de la Russie. La Finlande, limitrophe de la Russie, et la Suède n'appartiennent pas à l'Otan mais ont accru leur coopération avec l'Alliance atlantique, et la déclaration commune des ministres de la Défense des pays nordiques est l'une des répliques les plus vigoureuses adressées à Moscou. Interrogé sur la chaîne publique YLE, le Premier ministre finlandais Alexander Stubb a estimé que Moscou cherchait à impressionner par cette déclaration, mais que son pays ne se laisserait pas intimider. "Aucun pays n'a de droit de veto sur les décisions de la Finlande", a-t-il dit. "Un fondement essentiel de notre coopération internationale (en matière de défense) est ce que nous faisons avec la Suède. Il est également clair que nous allons poursuivre une coopération étroite avec l'UE et un partenariat étroit avec l'Otan." (Vladimir Soldatkine; Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer