Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Moscou présente un plan anticrise de 31 milliards

Reuters 28/01/2015 à 12:58

(Actualisé avec des précisions) MOSCOU, 28 janvier (Reuters) - Le gouvernement russe compte dépenser au moins 2.340 milliards de roubles (30,6 milliards d'euros) pour faire face à la crise économique et financière provoquée par la chute des cours pétroliers et par les sanctions occidentales liées au conflit en Ukraine, suivant un plan laissant penser que l'enveloppe finale pourrait être bien plus élevée. En effet, seules 22 des 60 mesures citées sont budgétisées, représentant le total de 2.340 milliards évoqué. De fait, Moscou précise que ce plan peut encore être modifié et que les coûts mentionnés ne sont pas définitifs. Le ministre des Finances Anton Silouanov a dit mardi que ce plan n'augmentera pas le poste dépenses du budget car il sera financé par des réserves et des réductions de coûts par ailleurs. Certaines des mesures sont financées par le biais du National Wealth Fund, un fonds souverain de 80 milliards de dollars qui était chargé jusqu'alors de financer des projets de grands travaux. L'une des dispositions phare du plan est un programme de recapitalisation bancaire de 1.000 milliards de roubles par le biais d'obligations publiques OFZ émises fin 2014, augmenté de 250 milliards de roubles via le National Wealth Fund. Ce fonds apportera en outre 300 milliards de livres à la Vnecheconombank, une banque de développement publique chargée ici d'augmenter "les prêts aux organismes du secteur réel". Le gouvernement lance par ailleurs un appel à propositions dans le but de créer d'ici au 30 janvier une structure de défaisance ("bad bank") pour les actifs bancaires douteux, l'une des mesures qui ne sont pas financées. Il compte également augmenter à 200 milliards de roubles sa garantie pour certains projets d'investissement choisis et d'autres projets qu'il aura approuvés comme une restructuration de la dette. Les ressources d'investissement seront concentrées sur des projets déjà lancés, certains projets nouveaux étant eux repoussés. Le plan prévoit enfin de consacrer 160 milliards de roubles en prêts fédéraux destinés à aider les autorités régionales et 188 milliards pour financer l'indexation des retraites. D'autres dispositions mineures ou non financées touchent à des subventions ou avantages fiscaux pour l'agriculture, des entreprises industrielles et des PME. (Alexander Winning et Jason Bush, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.