Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Moscou livre des véhicules et des armes à la Syrie-presse

Reuters10/09/2015 à 10:54

MOSCOU, 10 septembre (Reuters) - La Russie livre à la Syrie du matériel militaire, des armes légères, des lance-grenades, des véhicules blindés de transport de troupes et des poids-lourds, rapporte jeudi le quotidien financier Kommersant. Ce journal russe dit avoir obtenu ses informations auprès de sources proches du secteur le l'armement. Le journal explique que la Syrie a effectué des règlements auprès de la Russie pour acquérir des systèmes de défense aériens S-300, mais Moscou aurait ensuite décidé de ne pas livrer ces armements et de proposer les armes et équipements évoqués par Kommersant. Le gouvernement russe soutient que l'aide apportée à Damas est destinée à la lutte contre le terrorisme, mais les Occidentaux le soupçonnent d'accroître considérablement sa présence militaire sur le terrain en Syrie pour soutenir le régime de Bachar al Assad, avec lequel Moscou a toujours entretenu d'excellentes relations. Des responsables américains ont affirmé mercredi que la Russie avait livré à la Syrie deux bâtiments de débarquement de chars et qu'elle avait déployé un petit nombre de militaires sur place. Au Liban, d'autres sources affirment que des militaires russes prennent part aux combats. Si la Russie reste évasive sur les modalités exactes de sa présence en Syrie, Moscou a fait part à plusieurs reprises de son souhait d'organiser une rencontre entre Vladimir Poutine et Barack Obama à New York. La Maison blanche dit n'avoir reçu aucune information sur un quelconque projet allant dans ce sens. Selon Pavel Felgenhauer, un analyste spécialisé dans la défense, Moscou chercherait ainsi à endosser un rôle de pacificateur et redorer en Russie le blason d'un Vladimir Poutine par ailleurs confronté au conflit en Ukraine. "La Russie accentue la pression, fait du chantage", dit-il, soulignant que la proposition russe de former une coalition contre l'Etat islamique qui inclurait Bachar al Assad n'a eu que peu d'écho. "Ils veulent qu'on les prenne plus au sérieux", dit il, "ou qu'ils (les occidentaux) soient dans la crainte que Moscou utilise ses armes sur place à d'autres fins." (Gabriela Baczynska Maria Tsvetkova et Lidia Kelly,; Nicolas Delame pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.