1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mortalité : la sécurité routière conteste un rapport sur l'inefficacité des 80 km/h
Le Parisien25/01/2019 à 15:21

Mortalité : la sécurité routière conteste un rapport sur l'inefficacité des 80 km/h

Dans les prochains jours, la sécurité routière devrait publier le bilan provisoire de l'accidentalité routière de l'année 2018 assorti d'un bilan intermédiaire de la baisse de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central.Sauf que le « comité indépendant » d'évaluation des 80 km/h (CIE) mis en place par l'association 40 millions d'automobilistes vient de griller la politesse en estimant que cette mesure n'a pas eu d'effet sur la baisse de la mortalité.Selon le CIE, la baisse de la mortalité sur les routes françaises est observée depuis le second semestre 2017.« Nous avons constaté une baisse continue de la mortalité routière sur les 3 derniers semestres », explique Jean Luc Michaud, président du CIE en ajoutant : « Les chiffres de décembre 2018 ne sont pas encore publiés mais la baisse de 9,1 % de la consommation des carburants routiers au mois de décembre (données UFIP) laisserait supposer une baisse significative du trafic routier à cette période qui pourrait s'accompagner d'une baisse de la mortalité routière, qui serait évidemment sans rapport avec les 80km/h ».Par ailleurs, le CIE estime que la baisse du nombre de tués enregistrée au mois de juillet et août 2018 coïncide avec la diminution de moitié du nombre de radars actifs en France. « Cela conduit à douter sérieusement de l'efficacité de leur multiplication qui coûte cher à la fois au contribuable et à l'usager des routes », poursuit le CIE.Pour la Sécurité routière, cette analyse n'a rien de scientifique. « La rigueur scientifique commanderait que cela soit sur une étude statistique poussée, sur une comparaison de modèles mathématiques ? Il n'en est rien. » [Communiqué] Évaluation du 80 km/h: stop à l'infox null https://t.co/6O35aCiV8m pic.twitter.com/4SxsuCFii9-- Sécurité routière (@RoutePlusSure) 25 janvier 2019Cette étude du CIE, selon la Sécurité routière, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • CHANOMAR
    25 janvier17:00

    ah ah c est pas Macron qui va nous faire des économies il en est incapable la seul choses c est les taxes et des radars

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer