1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mort suspecte d'Ange Dibenesha : le récit de l'interpellation
Le Point02/04/2019 à 05:57

Ange Dibenesha, 32 ans, est mort à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ce week-end à Paris. Le jeune homme noir y avait été transporté à la suite d'un contrôle routier effectué par la compagnie motocycliste de la préfecture de police (PP). Le Point a pu lire les procès-verbaux dressés le jour de l'interpellation.En voyant circuler la BMW série 3 conduite par le jeune homme sur le périphérique jeudi soir, les motards de la préfecture de police de Paris repèrent sa conduite faite d'« embardées de droite à gauche ». Ils se portent alors à sa hauteur et constatent qu'il tient un téléphone portable à son oreille. Ils demandent au conducteur de les suivre. Celui-ci obtempère et se range à l'angle de l'avenue de la Porte-d'Italie. Selon le rapport circonstancié, Ange ne dispose ni de la carte grise ni de l'attestation d'assurance du véhicule. En revanche, il présente un permis de conduire sous l'identité de Larry D. Les policiers se rendent compte que la photo du document ne correspond pas à celle du conducteur. Le conducteur finit par tendre la photocopie de son vrai permis. Après une vérification grâce au logiciel Néo, l'attestation de conduite n'est plus valide, elle a été annulée.Les fonctionnaires le font souffler dans le ballon. Il est déclaré positif à l'alcool. Il est alors 1 h 50 du matin et Ange Dibenesha est interpellé, en attente d'être renvoyé devant un officier de police judiciaire. Il doit être conduit à l'unité...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    02 avril09:57

    Une personne connue par les services de police qui décède après avoir absorbé apparemment de la cocaïne et..........."Justice pour Ange", ont réclamé sur Twitter plusieurs personnalités, dont Benoît Hamon et Alexis Corbière et l'acteur Omar Sy, On croit rêver !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer