1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mort subite du sportif: «difficile à prévenir»

Le Figaro16/04/2012 à 20:21
INTERVIEW - Le c?ur du footballeur Piermario Morosini s'est arrêté samedi en plein match. Ce sportif n'est pas le premier à s'écrouler sur le terrain. Le Pr Xavier Jouven, directeur du Centre d'expertise sur la mort subite de l'adulte, fait le point sur ces morts brutales.

LE FIGARO. - Qu'appelle-t-on la mort subite du sportif?

Pr Xavier JOUVEN. - Le cœur s'accélère et bat tellement rapidement qu'il n'envoie plus de sang au cerveau pour l'irriguer. La personne s'écroule et meurt moins d'une heure après l'apparition des symptômes.

Quelles sont les causes de ces morts subites?

Dans 90% des cas, la cause est cardiovasculaire. Les victimes sont atteintes d'une cardiopathie sous-jacente, c'est-à-dire qu'elles sont porteuses d'une malformation cardiaque silencieuse et ignorée. Avant 30-40 ans, il s'agit d'un épaississement du muscle cardiaque, qu'on appelle fibrillation ventriculaire, et après 30-40 ans, on a principalement des infarctus du myocarde, compliqués par un épaississement du muscle cardiaque. Les autres causes sont beaucoup plus rares, comme la mort subite par hyperthermie, quand le corps atteint une température trop élevée.

On dirait que le phénomène s'est accéléré depuis les années 2000...

Non, le problème n'est pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer