Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mort du roi Abdallah : des hommages... et des critiques

Le Parisien24/01/2015 à 13:16

Mort du roi Abdallah : des hommages... et des critiques

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, 90 ans, s'est éteint vendredi, après avoir régné pendant 20 ans sur la première puissance pétrolière mondiale. Il a été enterré dans l'après-midi à Ryad en présence de nombreux dignitaires étrangers. Le président américain Barack Obama a été l'un des premiers à saluer la mémoire d'un «ami précieux» et d'un dirigeant «sincère». Son homologue russe Vladimir Poutine a loué un «homme politique sage et un dirigeant qui jouissait de l'amour et du respect de ses sujets». Quant à François Hollande, il prévoit de se rendre en Arabie saoudite pour présenter personnellement ses condoléances.

Mais même si son poids pétrolier et sa volonté affichée de lutter contre le jihadisme ont fait de l'Arabie saoudite un allié incontournable et respecté des grandes puissances de ce monde, de nombreuses voix se font entendre pour dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme ou pour évoquer une liberté d'expression régulièrement bafouée pendant le règne du roi Abdallah.

L'Arabie saoudite a récemment prononcé la condamnation d'un blogueur à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour «insulte envers l'islam». Le tort de Raef Badaoui, lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) : avoir animé  le site internet Liberal Saudi Network, qui comprend un forum de débats et qui critiquait vraisemblablement un peu trop vertement la police religieuse et certains édits islamiques. Comble de la cruauté, les coups de fouet doivent être répartis sur 20 semaines. Les 50 premiers ont été donnés mi-janvier. Depuis, les plaies n'ont pas suffisamment cicatrisé pour permettre aux 50 suivants d'être administrés... Amnesty international avait vivement réagi à la flagellation, en dénonçant un acte «vicieux et cruel qui est interdit par la loi internationale». De son côté, l'Union européenne avait déploré un acte «inacceptable» et appelé les autorités saoudiennes à «suspendre toute ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.