1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mort du célèbre chef de la mafia Bernardo Provenzano
Reuters13/07/2016 à 15:39

 (Ajoute précisions biographiques) 
    ROME, 13 juillet (Reuters) - Bernardo Provenzano, l'un des 
plus célèbres chefs de la mafia italienne, est mort à l'âge de 
83 ans dans un hôpital de Milan, a-t-on appris mercredi auprès 
des autorités carcérales.  
    Provenzano est resté le chef incontesté de la mafia 
sicilienne Cosa Nostra de 1993 jusqu'à son arrestation en 2006, 
après 43 ans de cavale, dans une ferme proche de sa ville natale 
de Corleone qu'il avait transformée en centre de commandement 
rudimentaire pourvu de deux machines à écrire, d'un dictionnaire 
et d'une Bible. 
    Il avait entretemps été condamné par contumace à la prison à 
perpétuité pour les meurtres en 1992 des juges anti-mafia 
Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, et pour une série d'autres 
assassinats. 
    Après son arrestation, sa santé s'est dégradée. On lui a 
diagnostiqué un cancer et la maladie de Parkinson. En 2014, il a 
dû être transféré de sa prison de Parme à l'hôpital San Paolo de 
Milan, où il faisait encore l'objet d'une haute surveillance.  
    A Corleone, une ville au sud de Palerme rendue célèbre par 
le film Le Parrain, où il officiait comme tueur à gages, 
Provenzano était notamment connu sous le nom de "Binnu u 
tratturi" (Binnu le tracteur), pour sa capacité à décimer les 
clans rivaux. 
    Par la suite, il a été surnommé "le comptable" après avoir 
abandonné les tueries de masse et géré la mafia comme un chef 
d'entreprise lorsqu'il a pris la tête de Cosa Nostra en 1993. 
 
 (Antonella Cinelli; Laura Martin pour le service français, 
édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer