Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Monter en haut d'une éolienne pour mieux comprendre la transition énergétique

RelaxNews28/03/2013 à 09:02

Stephen Meese/shutterstock.com

(AFP) - Visiter une centrale nucléaire, une chaudière biomasse, grimper en haut d'une éolienne... de vendredi à dimanche, 450 sites énergétiques ouvrent leurs portes pour les 1ères Journées de l'Énergie, afin de sensibiliser les Français à l'avenir énergétique de leur pays.

Ce rendez-vous inédit est l'équivalent pour le secteur de l'énergie des journées du Patrimoine et met en avant un programme varié de visites, d'expos, de conférences et d'ateliers-débats, varié et accessible à tous.

Centrales électriques, des plus traditionnelles (nucléaires, thermiques, hydrauliques) aux toutes récentes (parcs éoliens ou solaires, biomasse), réseaux électriques et gaziers, bâtiments qui produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment: le grand public pourra découvrir les rouages de l'ensemble du système énergétique, du producteur jusqu'à l'utilisateur.

Au total, 450 sites ont répondu à l'invitation du gouvernement d'ouvrir, parfois partiellement, leurs installations au public.

Objectif avoué de cet exercice : inciter les Français à participer au débat national sur la transition énergétique, lancé fin 2012 par le gouvernement, et éviter qu'il ne se résume à des échanges en circuit fermé entre spécialistes.

Ce débat au coeur d'enjeux économiques, sociaux, environnementaux et technologiques colossaux, doit guider l'évolution de la société vers un modèle plus sobre et moins dépendant du nucléaire et des énergies fossiles. Ses conclusions serviront de socle à une loi sur l'énergie attendue en septembre. Mais beaucoup de Français n'en ont jamais entendu parler.

"Les Français vont pouvoir s'y rendre en famille, pendant le week-end, voir une centrale nucléaire, une chaudière biomasse ou monter en haut d'une éolienne, il y a vraiment beaucoup de choses qui sont possibles", a souligné lundi auprès de l'AFP Delphine Batho, ministre de l'Écologie et de l'Énergie, après avoir présenté cette initiative à des étudiants.

"Ce sont des visites originales, une occasion unique de voir des lieux qui ne sont pas accessibles tous les jours, et de tisser un lien entre les Français et leur patrimoine énergétique", a-t-elle mis en avant.

Parmi ces visites, le chantier de l'EPR de Flamanville dans la Manche (sur inscription), la célèbre usine marémotrice de la Rance, en Ille-et-Vilaine, le terminal méthanier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ou une cave viticole équipée de panneaux photovoltaïques, dans les Pyrénées orientales.

Alors que les Français se préoccupent de plus en plus de la flambée de leurs factures d'énergie, "le débat national sur la transition énergétique est fait pour reprendre en main notre destin collectif en matière de politique d'énergie", a rappelé lundi Mme Batho.

Ces journées serviront également de prélude à la onzième "Semaine du développement durable", organisée du 1er au 7 avril, qui prendra justement pour thème la transition énergétique.

La liste complète des événements et les éventuelles contraintes (certains sites nécessitent une inscription préalable) sont détaillées sur www.transition-energetique.gouv.fr.

fpo/map/cb/jmg

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.