Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NOMURA HLDG

4.74EUR
-0.84% 

JP3762600009 NSE

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    4.74

  • clôture veille

    4.78

  • + haut

    4.74

  • + bas

    4.74

  • volume

    0

  • valorisation

    17 270 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    27.04.18 / 08:00:50

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter NOMURA HLDG à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter NOMURA HLDG à mes listes

    Fermer

Monte Paschi-Viola et Profumo visés par une enquête-source

Reuters18/08/2016 à 17:04
    FLORENCE, 18 août (Reuters) - L'administrateur délégué de 
Monte dei Paschi di Siena  BMPS.MI , Fabrizio Viola, et 
l'ex-président de la banque Alessandro Profumo sont nommément 
visés par une enquête sur des soupçons de fraude comptable et de 
manipulation de cours, a-t-on appris de source proche du 
dossier. 
    L'enquête a été ouverte à la suite du dépôt l'an dernier de 
plaintes de petits actionnaires de l'établissement bancaire 
toscan et d'associations de consommateurs. L'annonce de la mise 
en cause directe de son numéro un et son ex-président pourrait 
perturber le projet d'augmentation de capital de cinq milliards 
d'euros auquel travaille Monte Paschi pour renforcer ses fonds 
propres. 
    Un porte-parole du groupe a déclaré que l'extension de 
l'enquête à Viola et Profumo avait été décidée après le rejet en 
avril par l'assemblée générale de la banque d'une demande 
d'indemnisation par les deux dirigeants soumise par deux 
actionnaires. En droit italien, a-t-il ajouté dans un courrier 
électronique, "le parquet est obligé d'ouvrir une enquête quand 
une plainte lui est transmise".  
    Le fait d'être visé par une enquête en Italie n'implique pas 
nécessairement une inculpation.  
    La source a déclaré jeudi que le parquet de Sienne estimait 
que Monte Paschi n'avait pas correctement comptabilisé deux 
transactions sur des produits dérivés connues sous les 
appellations "Alexandria" et "Santorini" et réalisées entre 2011 
et 2014. 
     
    DES FAITS LIÉS AU RACHAT D'ANTONVENETA 
    L'enquête a été transmise le mois dernier au parquet de 
Milan, qui a désormais 18 mois pour enquêter et rendre ses 
conclusions, a-t-elle ajouté. 
    Des demandes de commentaires adressées aux parquets de Milan 
et Sienne sont restés sans réponse. 
    Viola et Profumo ont été recrutés par Monte Paschi en 2012 
avec pour mission de redresser les comptes, plombés par le 
rachat d'Antonveneta en 2007 et par des transactions risquées 
sur certains produits dérivés financiers. Profumo a démissionné 
de la présidence du groupe en août de l'an dernier.  
    En janvier, le parquet de Milan a renvoyé devant la justice 
13 anciens cadres de Monte Paschi, de Nomura  8604.T  et de 
Deutsche Bank  DBKGn.DE  dans une enquête distincte sur les deux 
transactions mises en cause et sur un instrument financier 
hybride utilisé pour financer en partie le rachat d'Antonveneta. 
    Toutes les personnes et les institutions mises en cause dans 
ce dossier nient les faits qui leur sont reprochés. 
    Le parquet estime que l'ancienne direction de Monte Paschi a 
décidé des transactions sur les dérivés pour dissimuler des 
pertes après l'acquisitions d'Antonveneta pour neuf milliards 
d'euros. 
    En décembre, la Consob, l'autorité des marchés financiers 
italiens, a estimé que la banque avait mal comptabilisé la 
transaction dite Alexandria dans ses comptes de 2014 et du 
premier semestre 2015. 
        
 
 (Silvia Ognibene; Marc Angrand pour le service français, édité 
par Patrick Vignal) 
 

Valeurs associées

-0.84%
-0.75%
-1.48%
-0.84%
-0.63%
-0.84%
-0.84%
-4.39%
-4.59%
-0.84%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.