Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BANCA MPS

2.755EUR
-3.75% 
Ouverture théorique 3.940

IT0005218752 BMPS

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2.918

  • clôture veille

    2.862

  • + haut

    2.918

  • + bas

    2.731

  • volume

    3 271 586

  • valorisation

    3 141 MEUR

  • capital échangé

    0.29%

  • dernier échange

    18.06.18 / 17:35:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BANCA MPS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BANCA MPS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BANCA MPS à mes listes

    Fermer

Monte Paschi et Carige remontent en Bourse, espoirs après la BCE

Reuters28/10/2014 à 13:11

MILAN/ROME, 28 octobre (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena BMPS.MI et Banca Carige CRGI.MI amorçaient un rebond mardi à la Bourse de Milan après leur chute de la veille, provoquée par les résultats des tests bancaires menés par les autorités européennes. Monte Paschi, la troisième banque du pays, et Carige figurent parmi les neuf établissements italiens qui doivent se recapitaliser pour répondre aux exigences de la Banque centrale européenne (BCE), à hauteur de 2,1 milliards et 814 millions d'euros respectivement. Le titre Monte Paschi, qui a chuté de 21,5% lundi, reprenait 2,87% vers 10h20 GMT à 0,8075 euro; de son côté, Carige gagnait 4,54% à 0,0806 euro au lendemain d'une baisse de plus de 17%. La Consob, l'autorité boursière italienne, a interdit jusqu'au 10 novembre les ventes à découvert sur les deux titres. Par ailleurs, Carige a annoncé mardi matin avoir conclu la vente attendue de longue date de ses deux filiales d'assurance, pour un montant total de 310 millions d'euros. Le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, s'est quant à lui déclaré confiant dans la capacité de Monte Paschi et Carige à combler leur manque de fonds propres par le biais d'"opérations de marché". Mais l'Etat pourrait bien être mis à contribution dans le dossier Monte Paschi puisque, selon une source proche du dossier, les discussions entre la banque et le Trésor portent entre autres sur la possibilité d'un report du remboursement d'aides publiques et sur la possibilité d'une émission d'actions souscrite par l'Etat. LE TRÉSOR SAISI DU DOSSIER MONTE PASCHI Une source du Trésor a précisé que la direction de Monte Paschi avait été reçue lundi par des responsables du Trésor sur les moyens de combler le manque de fonds propres, mais elle n'a pas précisé le contenu de la discussion. Interrogé sur la possibilité d'un report du remboursement des prêts de l'Etat ou d'une conversion de ces prêts en actions au profit de l'Etat, la source a répondu que "toutes les options sont à l'étude". Alors que, pour nombre d'observateurs, les fragilités mises au jour par les tests européens imposent une consolidation du secteur bancaire italien, la banque d'affaires Mediobanca MDBI.MI a déclaré mardi n'envisager aucune acquisition, précisant qu'elle n'entendait jouer qu'un rôle de conseil dans ce processus. "Nous ne sommes pas intéressés par des fusions-acquisitions", a dit son administrateur délégué, Alberto Nagel, lors d'une téléconférence sur les résultats trimestriels de l'établissement. Il a ajouté que la consolidation du secteur ne devrait pas démarrer prochainement mais plutôt à un horizon de 18 mois. "On assistera d'abord à des fusions à l'échelon national, puis seulement après à une consolidation entre différents marchés de la zone euro", a-t-il dit. Mediobanca a assuré n'avoir pour sa part aucune mesure à prendre pour renforcer son bilan. (Oleg Vukmanovic, Silvia Aloisi, Elvira Pollina, Giselda Vagnoni et Gianluca Semeraro; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées

-3.75%
0.00%
+0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.