Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BOLLORE

4.5000EUR
+1.17% 
Ouverture théorique 4.4700
indice de référence SBF 120

FR0000039299 BOL

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    4.4320

  • clôture veille

    4.4480

  • + haut

    4.5160

  • + bas

    4.4260

  • volume

    1 532 115

  • valorisation

    13 131 MEUR

  • capital échangé

    0.05%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:36:42

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.0500

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.9500

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BOLLORE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BOLLORE à mes listes

    Fermer

MONDIAL-"Superbonus" pour les voitures électriques ou hybrides

Reuters02/10/2014 à 16:51

* Plusieurs mesures pour consolider la filière auto française * Le "superbonus" complètera le bonus écologique * Jusqu'à 10.000 euros pour un véhicule électrique * Soutien à l'innovation à hauteur de 600 mlns jusqu'en 2016 * Des véhicules autonomes expérimentés sur les routes dès 2015 (Actualisé avec les annonces du ministère de l'Economie) PARIS, 2 octobre (Reuters) - Un "superbonus" jusqu'à 10.000 euros sera mis en place à la mi-2015 pour favoriser l'utilisation des voitures électriques ou hybrides rechargeables, a annoncé jeudi le ministère de l'Economie, à l'occasion du Mondial de l'automobile. Cette prime, qui concernera les zones urbaines agissant contre la pollution et le remplacement d'un véhicule diesel de plus de 13 ans, s'ajoutera au bonus écologique. Elle complètera l'accélération déjà décidée du déploiement des points de recharge électrique en France, qui seront portées à 16.000 d'ici la fin de l'année contre 14.000 aujourd'hui. Le superbonus sera de 3.700 euros pour l'achat d'un véhicule électrique et de 2.500 euros pour un hybride rechargeable. Quant au bonus écologique, il sera maintenu en 2015 à 6.300 euros pour l'électrique et 4.000 euros pour l'hybride rechargeable. "Le bonus-malus est un bon outil compte tenu des préoccupations des Français en matière de pouvoir d'achat et d'environnement. C'est pourquoi nous maintenons pour 2015 à la fois les niveaux de bonus électrique, et de malus", explique le ministre de l'Economie Emmanuel Macron au quotidien Les Echos. "Sur l'hybride, la stratégie est un peu différente. Si nous maintenons l'effort sur le rechargeable à 4.000 euros, l'hybride classique sera réduit à 1.500 euros en moyenne car il est désormais mature, et les prix ont baissé." Les nouvelles modalités du bonus/malus doivent encore être présentées. Selon Les Echos, le bonus-malus sera revu en matière d'hybride (1.500 euros contre 2.000 auparavant), et les bonus thermiques (150 euros) seront supprimés. Les malus resteront inchangés. Le ministère a détaillé tout un train de mesures pour consolider la filière automobile française en encourageant le développement de voitures "propres", comme un répertoire public des stations de recharge, et des technologies d'avenir, comme l'expérimentation sur route de voitures autonomes dès le début de l'an prochain. Une plaque "W véhicule autonome" sera créée sur le modèle des plaques de garage qui permettent de faire circuler un véhicule avant son immatriculation définitive. Pour financer le projet "véhicule autonome" et poursuivre le plan favorisant les voitures consommant moins de 2 litres aux 100 km, le Programme des investissements d'avenir (PIA), qui a apporté 410 millions d'euros de financement à la filière automobile depuis 2011, sera prolongé jusqu'en 2016 à hauteur de 600 millions d'euros. Et 270 millions d'euros d'investissements seront disponibles dans le cadre d'un fonds Avenir Automobile, qui remplacera le fonds créé fin 2008 lors de la crise financière. * Les mesures du ministère : http://bit.ly/1rOX0Wq * LE POINT sur le Mondial de l'automobile AUTO/FR (Jean-Michel Bélot et Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

+1.17%
+0.06%
-0.10%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.