Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Monaco : une baisse des salaires, mais pour quoi faire ?
So Foot21/04/2020 à 20:00

Monaco : une baisse des salaires, mais pour quoi faire ?

L'heure étant à l'effort collectif, le monde du football regarde d'un œil inquisiteur les joueurs réfractaires à baisser leur salaire au-delà de ce qu'impose la mise en place du chômage partiel. Mais pourquoi le feraient-ils ? Et, surtout, pour qui ? Un sujet épineux dans tous les clubs professionnels et en particulier à Monaco, en proie aux limites de sa politique aussi risquée qu'impersonnelle.

En 2003, il était déjà question de chiffres et d'attachement à l'issue d'une saison qui avait vu l'AS Monaco retrouver le chemin des cimes sportives et creuser davantage encore son gouffre financier. La presse sportive titrait alors "Monaco brûle-t-il ?", la DNCG rétrogradait administrativement le club du Rocher en seconde division - avant de finalement se contenter d'encadrer son recrutement - et un vestiaire plus solidaire que jamais se promettait de continuer l'aventure ensemble, n'arrangeant pas les affaires de dirigeants prêts à tout vendre au plus offrant pour combler un déficit de plusieurs dizaines de millions d'euros. Un club était à deux doigts de mourir avant de vivre quelques mois plus tard la plus belle de ses aventures sportives et humaines. Un drôle d'enchaînement dont le football aime se nourrir. Un football dont tout le monde a faim aujourd'hui et dont les réserves folles s'amenuisent. Subissant de plein fouet la crise du coronavirus, la rétention du versement des droits TV et sa navigation à vue en eaux troubles, l'AS Monaco a délaissé sa crise sportive pour une crise en coulisses, qui dit beaucoup d'elle, plus que de ses joueurs.

La mauvaise direction


Invité à consentir un effort financier important pour le bien du club - une baisse provisoire des salaires d'au moins 50% aurait été évoquée par la direction -, le vestiaire monégasque serait jusque-là très réticent à cette idée. De quoi alimenter la fable de l'individualisme écœurant du joueur de football, hors des réalités et à mille lieues de s'investir pour le bien commun. Mais de quelle réalité parle-t-on exactement ? Celle d'un club qui a du mal à faire face aux conséquences de ses propres choix, qui a gâché depuis trois ans bien plus que les millions qu'il essaie de récupérer auprès de ses salariés. Reprocher à des joueurs de football, pourtant dans leur droit le plus entier, le cynisme édicté en valeur absolue par leur propre employeur relève de la farce. Les clubs de football sont des entreprises presque comme les autres. C'est Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer