Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Monaco, trop tôt pour avoir peur

So Foot30/07/2017 à 08:00

Monaco, trop tôt pour avoir peur

Une bonne première mi-temps et du talent sur chaque ligne mais une absence physique habituelle après la pause et quelques manques dans le jeu : la copie rendue par le club de la Principauté est loin d'être parfaite. Reste qu'il ne s'agit que d'un match contre la meilleure équipe française sur le papier, et que le temps ne presse pas.

Les questions étaient sur beaucoup de bouches qui en avaient marre de parler uniquement transferts depuis un mois. L'ASM, qui avait tant régalé la saison dernière, pouvait-elle récidiver dès le mois de juillet ? Pouvait-elle continuer à offrir du plaisir en marquant trois pions par rencontre ? Pouvait-elle dominer, voire surclasser ce Paris Saint-Germain revanchard qui briguait un cinquième Trophée des Champions de suite ? En réalité, ces interrogations demeurent encore en suspens. Hormis la dernière, dont la réponse tient en trois lettres fatalistes : non.

Les notes de Monaco

Non, Monaco n'a pas fait le poids devant ce PSG qui s'empare là de son septième Trophée des champions. Pourtant, tout avait plutôt bien commencé. Dans la lignée des prestations de 2016-2017, le Rocher a sorti une première période sérieuse, cohérente et réaliste. Pendant quarante-cinq minutes, son milieu Fabinho-Tielemans (meilleur homme de la Principauté) a tenu la baraque, les contres sont allés à 200 à l'heure, les dribbles de Kylian Mbappé ont fait mal, Kamil Glik a respiré la sérénité et les filets d'Alphonse Areola ont tremblé. Oui mais voilà : déjà pas parfaitement équilibré, Monaco s'est écroulé en deuxième période. Les jambes plus lourdes, le collectif moins soudé, la chance moins présente, et voilà le club princier renversé sans grande difficulté par les hommes de la capitale, bien plus sûrs de leurs forces. L'occasion de reconnaître son infériorité intrinsèque actuelle sur l'adversaire et de constater que l'ASM n'a toujours pas réglé son problème d'errements physiques entrevu en début de seconde mi-temps et observé à maintes reprises la saison dernière (surtout en Ligue des Champions, face à des équipes du standing de Paris).

Des craintes prématurées


Dès lors, faut-il s'inquiéter des limites aussi bien tactiques que qualitatives démontrées par Monaco ce samedi soir alors qu'il reste quinze jours avant que la reprise de

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.