1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mise en garde du CSA sur le temps de parole pour les Européennes

Reuters21/05/2014 à 20:51

MISE EN GARDE DU CSA SUR LES TEMPS DE PAROLE EN VUE DES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressé mercredi une sévère mise en garde à plusieurs médias audiovisuels français en raison du déséquilibre des temps de parole entre les partis politiques durant la campagne des élections européennes.

"A deux jours de la fin de la campagne, le Conseil souligne l'extrême urgence pour les radios et télévisions de respecter le principe d'équité, en remédiant sans délai aux déséquilibres constatés", dit le communiqué du CSA.

Le CSA souligne que certains partis ou groupements politiques n'ont "pas encore bénéficié d'un accès à certaines antennes".

Il dit avoir "fermement" mis en garde TF1, RMC Découverte et RTL, et avoir également alerté France Info et France Bleu.

Selon les relevés du CSA sur la période du 14 avril au 16 mai, TF1 a accordé 49,80% du temps de parole au Parti socialiste, 32,81% à l'UMP. Cinq autres formations se partagent le reste, dont le Front national (6,78%) et douze n'ont eu aucun temps de parole.

Sur RMC Découverte, où seulement 24 minutes ont été consacrées aux élections, six partis ou groupements ont pu s'exprimer, principalement Debout la République (32,76%) et le Parti de Gauche (28,67%).

La radio RTL, elle, a donné la part belle au centre droit avec 38,80% du temps de parole pour le rassemblement UDI-Modem et 31,47% pour l'UMP, soit 30 minutes et 24 minutes respectivement sur un total d'1h17 d'antenne.

Outre les mises en garde, le CSA a appelé d'autres médias à "la plus grande vigilance". C'est le cas pour Canal+, France Culture, Europe 1 et Radio Classique.

La délibération du CSA relative au pluralisme politique prévoit que "les éditeurs veillent à ce que les partis et groupements politiques présentant des candidats et leurs soutiens bénéficient d'une présentation et d'un accès équitables à l'antenne".

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2766070
    21 mai19:10

    heu l UPR est passée combien de fois??? peu, très peu , la bourde 5 minutes... c est vrai que si en plus de ceux qui cherchent sur le net, on en parle au pti cerveau aux heures de grandes écoutes...ça risque d etre cho pour le PARTI §ENYL , donc on vote UPR ok ????

    Signaler un abus

  • blbryvsg
    21 mai19:02

    Quand l'U.MPS a le vent en poupe, il n'est pas trop regardant. Curieusement, il devient pointilleux.

    Signaler un abus

  • M4841131
    21 mai18:59

    je vois que ceux pour qui je vais voter ne sont passé sur les ondes, à celles-ci, je leur dis, je vous en.erde bande de fu.miers

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer