Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mise en examen du meurtrier présumé d'un collégien à Rennes

Reuters24/06/2012 à 21:52

Mise en examen du meurtrier présumé d'un collégien à Rennes

RENNES (Reuters) - Un adolescent de 16 ans a été mis en examen et écroué dimanche pour homicide volontaire à la suite du décès d'un collégien de 13 ans qui avait été grièvement blessé vendredi lors d'une bagarre au sein du collège de Cleunay, à Rennes.

Le parquet avait requis ce chef de poursuite, qui suppose l'intention de tuer, et non celui de "coups volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Le procureur Thierry Pocquet du Haut Jussé a expliqué dans un communiqué qu'il fondait sa demande sur l'autopsie de la victime.

"L'autopsie a permis de confirmer que ce décès résultait bien d'une strangulation, les constatations étant compatibles avec les déclarations de la plupart des témoins", lit-on dans ce communiqué.

Après des échanges de coups, le plus jeune élève, inscrit en 5e, aurait été serré au cou par le second collégien, élève de 3e, et serait tombé au sol où ont tenté de le réanimer deux enseignants avant son transfert à l'hôpital.

Les surveillants présents n'ont pas eu le temps d'intervenir, selon les responsables de l'établissement.

Thierry Pocquet du Haut Jussé a expliqué samedi que la scène n'avait pas eu de témoins mais que les motifs de l'altercation semblaient "futiles" et que l'auteur des coups mortels avait évoqué "un échange de regards qui a mal tourné."

Inscrit en section de football, la victime était un joueur à l'avenir prometteur tandis que son meurtrier présumé, décrit comme "très affecté" par les faits qui lui sont reprochés, pratiquait la boxe.

DEUX ADOLESCENTS SANS HISTOIRE

Le ministre de l'Education Vincent Peillon, qui s'est rendu sur place samedi, a exprimé la solidarité du gouvernement avec les élèves, parents et enseignants du collège.

"Je suis venu exprimer à la communauté éducative, à l'ensemble des parents d'élèves, la solidarité, l'amitié et l'affliction du gouvernement et du président de la République", a-t-il dit aux journalistes.

Le ministre est resté environ une heure dans l'établissement où il a rencontré des membres de l'équipe éducative, et des parents venus samedi au collège.

La confusion avait régné vendredi soir sur l'état de santé de l'adolescent, à la suite de l'annonce prématurée de son décès par le gouvernement.

"Ce collège est un établissement à taille humaine (374 élèves), calme, sans difficulté particulière", a déclaré Jean-Yves Bessol, inspecteur d'académie d'Ille et Vilaine.

Les deux adolescents n'avaient jamais été à l'origine de faits de violence au collège, selon l'équipe éducative.

"Il y a eu des coups qui ont été échangés et un étranglement. Il ne respirait plus et c'est un professeur qui a essayé de le ranimer", a raconté un élève sur BFM-TV.

Une mère de famille venue soutenir les parents du petit Kilian a évoqué "un moment de violence terrifiant".

Des témoignages de soutien envers la jeune victime et ses parents ont afflué dans la journée de samedi et dimanche devant l'enceinte de l'établissement où est prévu un lâcher de ballons lundi après-midi.

Pierre-Henri Allain, édité par Thierry Lévêque


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.