Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Migrants-Merkel accusée de perdre le contrôle de la situation

Reuters11/09/2015 à 19:24

BERLIN, 11 septembre (Reuters) - Des responsables allemands, de droite comme de gauche, ont accusé vendredi la chancelière Angela Merkel de perdre le contrôle de la situation face à l'afflux des migrants, alors qu'une nouvelle vague de 40.000 réfugiés est attendue ce week-end. Angela Merkel a décidé d'autoriser des milliers de demandeurs d'asile chassés de Hongrie à rejoindre l'Allemagne en passant par l'Autriche afin d'éviter une crise humanitaire, mais un sondage montre qu'une immense majorité d'Allemands rejettent sa politique. Deux sur trois pensent que le gouvernement travaille "mal" ou "plutôt mal" en la matière, selon une étude réalisée par l'institut Emnid pour la chaîne d'information N24. "Nous avons perdu le contrôle", a dit à la Passauer Neuer Presse Hans-Peter Friedrich, ancien ministre de l'Intérieur et cadre de la CSU, branche bavaroise de la CDU, la formation politique d'Angela Merkel. Des tensions sont également palpables entre le gouvernement fédéral et les 16 Länder du pays, en dépit de la promesse de Berlin de débloquer trois milliards d'euros pour aider les collectivités locales à faire face à l'arrivée des réfugiés. "C'est un échec qu'il va falloir affronter longtemps", a déclaré au Spiedel le ministre-président bavarois Horst Seehofer, dirigeant de la CSU. Chez les sociaux-démocrates, également, on regrette la gestion gouvernementale de la crise. Malu Dreyer, ministre-présidente du Land de Rhénanie-Palatinat, a dit au Tagesspiegel que la décision d'ouvtir les frontières a jeté les Lander dans "l'obscurité" et que cela ne doit plus se reproduire. Hannelore Kraft, son homologue en Rhénanie-du-Nord Westphalie, a dit au journal Ruhr Nachrichten que le gouvernement avait envoyé un signal invitant des milliers de migrants à foncer vers l'Allemagne. Ce Land est le plus peuplé d'Allemagne et prend en charge près d'un cinquième des nouveaux arrivants. Selon des données publiées vendredi par le ministère de l'Intérieur, 36.422 personnes ont demandé l'asile au mois d'août, le double du chiffre enregistré en août dernier. (Caroline Copley,; Nicolas Delame pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.