Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Migrants : Jacques Toubon et les associations vent debout contre le gouvernement
Le Point19/12/2017 à 11:44

La politique migratoire d'Emmanuel Macron ne passe pas. Alors que le gouvernement opère un véritable tour de vis, de nombreux acteurs du secteur font part de leur inquiétude, à commencer par le Défenseur des droits. Dans une interview accordée à France Inter, Jacques Toubon dénonce « une défaillance par rapport aux droits fondamentaux » et assure qu'une condamnation par la Cour européenne des droits de l'homme guette l'Hexagone.

Dans le collimateur de l'ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac : la circulaire gouvernementale du 12 décembre qui prévoit le déploiement d'équipes mobiles dans les centres d'hébergement pour procéder au recensement des migrants. Leur rôle ? Réorienter les individus vers des structures d'accueil selon qu'ils sont demandeurs d'asile, réfugiés ou déboutés. Plusieurs grands acteurs de l'hébergement d'urgence, ainsi que SOS Racisme, ont saisi lundi Jacques Toubon en lui demandant d'« intervenir auprès du gouvernement » pour que cette mesure ne soit pas mise à exécution.

Certaines personnes vont être amenées à fuir si les centres deviennent des pièges.

Mesure pratique, souligne-t-on à l'Intérieur, en expliquant que le flou régnant autour des personnes hébergées contribue à la saturation des structures. L'idée est donc de réorienter les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer