1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Migrants: Castaner promet un accueil "au même niveau" pour l'Ocean Viking et l'Open Arms
AFP20/08/2019 à 23:32

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le 20 août 2019 lors d'une visite à Biarritz avant le sommet du G7 ( AFP / IROZ GAIZKA )

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a affirmé mardi que la France accueillera "au même niveau" les migrants se trouvant à bord du navire humanitaire Ocean Viking que ceux de l'Open Arms, bateau dont Paris a promis de recueillir 40 personnes.

"Nous nous sommes engagés sur l'Open Arms, nous nous engageons au même niveau sur l'Ocean Viking (bateau opéré par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières parti le 4 août de Marseille, NDLR), pour faire en sorte que nous puissions débarquer au plus vite les personnes qui sont sur ces bateaux", a expliqué le ministre de l'Intérieur lors d'une conférence de presse à Biarritz, où se tiendra du 24 au 26 août le sommet du G7.

Les propos de M. Castaner ne signifient pas, toutefois, que la France accueillera à nouveau exactement 40 migrants: l'engagement "au même niveau" signifie qu'il sera "proportionnel", explique le ministère de l'Intérieur à l'AFP, laissant entendre qu'il pourrait être plus élevé en fonction de la répartition avec d'autres pays, étant donné qu'il y a 356 migrants sur l'Ocean Viking, qui se trouve toujours entre Malte et l'Italie, tandis que l'Open Arms a recueilli environ 160 personnes lors de sa mission.

L'engagement permettra "que la France prenne toute sa responsabilité", a ajouté le ministre de l'Intérieur alors que Madrid et Rome sont en pleine passe d'armes sur le sort de l'Open Arms, bateau de l'ONG espagnole Proactiva dont la justice italienne a ordonné mardi le débarquement des migrants sur l'île de Lampedusa.

"L'attente des navires (...) ne peut plus durer. Cette attente est insupportable", a souligné Christophe Castaner. "Les personnes qui sont à bord sont des personnes vulnérables, qui doivent être débarquées au plus vite dans les ports les plus proches et les plus sûrs."

bur-sha/blb/dlm

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    21 août04:50

    Je ne comprends pas très bien "nous nous sommes engagés" qui est ce "nous" La France? les membres du gouvernement à titre personnel? Faudra il augmenter les impôts ou le déficit?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer