Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Michel Sapin ne veut pas de salarié Michelin au chômage

Reuters11/06/2013 à 19:06

MICHEL SAPIN NE VEUT VOIR AUCUN SALARIÉ DE MICHELIN AU CHÔMAGE

PARIS (Reuters) - Le ministre du Travail Michel Sapin a déclaré mardi qu'il ne voulait voir aucun salarié de Michelin à Pôle emploi au lendemain de l'annonce de la suppression de 730 emplois sur le site du groupe de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire).

Cette promesse a été jugée "impossible" à tenir par le syndicat CGT, qui dénonce la "complicité" entre le gouvernement et le géant français des pneumatiques.

Michelin a confirmé lundi l'arrêt de l'activité poids lourds de son usine d'ici au premier semestre 2015. Sur les 930 salariés du site, environ 200 continueront à travailler sur place pour travailler dans les produits "semi-finis" tandis que 250 feront l'objet d'un aménagement de fin de carrière.

Les 480 salariés restants se verront quant à eux proposer deux postes correspondants à leurs compétences sur un autre site de Michelin en France.

"Je veux qu'il y ait un accompagnement des salariés en difficulté, il ne faut pas qu'il y ait un salarié de Michelin qui se retrouve à Pôle emploi", a déclaré mardi sur France Inter Michel Sapin, réclamant un "dialogue social exemplaire."

"Michelin gagne de l'argent, Michelin doit utiliser une partie de cet argent gagné pour qu'il n'y ait aucun Michelin à Pôle emploi et pour que le site de Joué-Lès-Tours soit réindustrialisé", a-t-il poursuivi.

Pour le ministre du Travail, il ne s'agit pas de licenciements boursiers.

"L'objectif ce n'est pas de faire monter la bourse, l'objectif c'est de faire en sorte que cette entreprise soit dans cinq ans ou dix ans une entreprise toujours en activité", a-t-il dit. "Je perçois qu'il y a des efforts qui sont faits en France par Michelin pour augmenter sa production, créer des emplois à tel ou tel endroit."

Ces déclarations ont été accueillies avec scepticisme par Claude Guillon, délégué CGT du site de Joué-les-Tours.

"Il y a une certaine complicité entre le gouvernement et la direction de Michelin", a-t-il dit à Reuters. "Tandis que les deux se concertent depuis plusieurs mois, les salariés n'ont été prévenus que la semaine passée par voie de presse. Ceci explique une réaction plutôt faible des différents ministres."

Pour lui, "qu'aucun salarié n'aille à Pôle Emploi, c'est impossible. C'est le discours de Michelin depuis des années".

Selon Claude Guillon, lors du plan social à Poitiers et le transfert à Tours en 2003, "la même promesse avait été faite" et 118 salariés se sont retrouvés au chômage lorsque le site a totalement fermé en 2005.

"Que Michelin annonce des choses et que le gouvernement confirme, c'est symptomatique de cette complicité", a-t-il dit.

Marine Pennetier, avec Mourad Guichard à Joué-les-Tours, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.