Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Michel Montana, speaker du PSG : "J'imagine le but de Neymar si le Parc avait été plein..."
So Foot13/03/2020 à 13:00

Michel Montana, speaker du PSG : "J'imagine le but de Neymar si le Parc avait été plein..."

Sa voix est incontestablement l'une des plus connues du foot français. Célèbre pour ses "Marcos Aoás Corrêa..." ou "da Silva Santos Júnior..." qui résonnent fréquemment dans les oreilles des supporters parisiens, Michel Montana est le speaker historique du Paris Saint-Germain. Mercredi soir, il était l'une des rares personnes présentes au Parc des Princes pour la victoire du PSG en huitième de finale retour de la Ligue des champions face au Borussia Dortmund (2-0).

Bonjour Michel. Comment avez-vous vécu ce match, mercredi soir ?
Au départ, le sentiment est frustrant. L'atmosphère est assez lunaire et surréaliste. Le foot, c'est un spectacle. Si vous allez voir une pièce de théâtre sans personne dans la salle, c'est une frustration pour tout le monde. Là, c'est pareil. Et puis, je pensais surtout aux supporters, qui attendaient ce moment avec tellement d'impatience, et qui avaient fait un gros boulot en amont. Je suis admiratif car ils ont fait d'une frustration quelque chose de fabuleux. À l'arrivée, l'expérience a été incroyable. Je pense que c'est valable à la fois pour les supporters présents aux abords du Parc des Princes et pour les joueurs.

Paris muselle Dortmund et file en quarts

Vous aviez déjà vécu des matchs à huis clos ?
Oui, deux fois : en 2005 avec PSG-Bastia, puis PSG-Boulogne en 2010. Pour l'anecdote, on avait respectivement gagné 1-0 et 3-0, donc mes trois huis clos sont positifs sur le plan du résultat (rires).

Dans votre métier, comment vous abordez un tel match ?
J'avais moins d'impératifs qu'habituellement. Normalement, j'ai une réunion trois heures avant le match. Cette fois, c'était plutôt une heure et demie avant. Avec le peu de personnes présentes en régie, on a passé en revue ce qu'on pouvait faire ou pas.
"À moment, j'ai pensé à forcer ma voix pour que les gens dehors m'entendent. Mais il y avait un risque de les spoiler..."
Le plus compliqué étant qu'il allait falloir que je trouve le bon ton : que je sois sobre, et en même temps que ma voix ait un côté familier. On est donc parti sur deux ou trois repères comme annoncer l'arrivée de l'équipe pour l'échauffement Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer