Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Menaces contre des lycées, une blague à 1 million d'euros

Reuters11/07/2013 à 20:44

STRASBOURG (Reuters) - Un jeune homme de 17 ans qui a avoué être l'auteur de menaces de fusillade dans un lycée diffusées sur internet en mai dernier depuis un cybercafé strasbourgeois voulait simplement faire une blague, a annoncé jeudi le procureur de Strasbourg.

Interpellé mardi soir et placé en garde à vue pendant 48 heures, il a été mis en examen pour propagation de mauvaises nouvelles avec menaces, ce qui le rend passible de deux années d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende, moitié moins si l'excuse de minorité est retenue.

Loin d'annoncer un geste de désespoir, comme son auteur le laissait entendre, le message posté sur un forum de jeu vidéo était un canular, "ce que les geeks appellent un ?fake', c'est-à-dire une provocation ", a dit le procureur Michel Senthille lors d'une conférence de presse.

"Il y a des canulars qui ont un coût économique et financier", a-t-il rappelé à l'adresse d'éventuels imitateurs.

Le magistrat a évalué à un million d'euros le coût des heures de travail du personnel de justice et des forces de l'ordre mobilisés pour sécuriser les lycées du Bas-Rhin et tenter de retrouver l'auteur des menaces.

Jusqu'à 500 policiers et gendarmes avaient surveillé durant plusieurs semaines les 57 établissements et l'enquête elle-même a mobilisé plus d'une centaine d'officiers de police judiciaire.

Dix-sept personnes ont été interpellées dans la France entière avant que les enquêteurs n'identifient l'auteur présumé du message grâce à la marque du sweat-shirt qu'on lui voit porter sur les images de la vidéosurveillance du cybercafé.

Un travail de fourmi mené avec l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication a permis de retrouver le magasin strasbourgeois où avait été effectué l'achat, puis l'acheteur grâce à l'analyse de plus de 1.000 facturettes de carte bleues.

L'adolescent qui disait vouloir en finir en commettant un massacre et se prétendait sans formation, sans amis, et sans emploi "n'est pas du tout ce qu'il dit" et "n'avait aucune intention de porter atteinte à la vie de quiconque", a précisé Michel Senthille.

Brillant mais peut-être en recherche d'identité, cet adolescent qui a obtenu son bac à 16 ans et qui dit s'être converti à l'islam durant son année de terminale, vit chez l'un de ses parents et poursuit des études en langues et civilisation arabe à l'université de Strasbourg.

Il a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

Gilbert Reilhac, édité par Gérard Bon


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.