1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mélenchon, "l'idiot triplement utile", se moque Marine Le Pen
Reuters07/04/2012 à 19:32

MÉLENCHON, "L'IDIOT TRIPLEMENT UTILE", SE MOQUE MARINE LE PEN

LYON (Reuters) - Marine Le Pen a ironisé samedi sur le "mythe du troisième homme" de la campagne présidentielle et Jean-Luc Mélenchon, qu'elle a qualifié "d'idiot triplement utile".

La candidate du Front national a souligné que le troisième homme s'était longtemps appelé François Bayrou, son adversaire centriste, mais que comme "il n'était pas crédible", le système en avait "trouvé un autre" : le leader du Front de gauche.

"Jean-Luc Mélenchon, l'idiot triplement utile", a-t-elle dit lors d'un meeting à Lyon, devant plus de 3.000 sympathisants.

Pour la chef de file du FN, le candidat du Front de gauche est d'abord "l'idiot utile de François Hollande puisqu'il permet de se défouler au premier tour avant d'espérer voter au second tour pour le candidat socialiste".

"Mais il est aussi l'idiot utile de Nicolas Sarkozy, puisqu'il affaiblit Hollande au premier tour, permettant au candidat UMP d'espérer créer une dynamique pour le second", a-t-elle ajouté.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon est "l'idiot utile de François Hollande et de Nicolas Sarkozy réunis puisqu'il trompe des électeurs qui croient s'attaquer au système en votant pour lui", a ajouté Marine Le Pen.

A deux semaines du premier tour, Marine Le Pen a été devancée dans plusieurs sondages par le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon qui lui dispute la troisième position dans les intentions de vote.

Gérard Bon et Catherine Lagrange, édité par Matthias Blamont

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer