1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mélenchon dénonce «l'hypocrisie» des hommages à Mandela
Le Parisien06/12/2013 à 20:01

Mélenchon dénonce «l'hypocrisie» des hommages à Mandela

Depuis l'annonce du décès de Mandela, les hommages ne cessent d'affluer du monde entier, y compris de France. Mais certains s'en agacent, et dénoncent une forme d'hypocrisie et de récupération politique, à l'instar du co-président du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, ou du député socialiste Christian Eckert.

«Des milliers de bonnes paroles vont se déverser sur la mémoire de Nelson Mandela par ceux qui, le reste du temps, n'hésitent pas à pourchasser les enfants roms. Ils trouvent magnifique le combat qui a été mené autrefois, il y a très loin», s'est insurgé Jean-Luc-Mélenchon, en visite vendredi à Toulouse pour soutenir un candidat du Front de Gauche aux municipales. «Dans un pays où des enfants mal élevés jettent des bananes à un ministre qui n'a pas la bonne couleur, il y a quelque chose de surprenant à voir cette unanimité se construire», a-t-il poursuivi faisait référence aux insultes proférées en octobre contre la ministre de la Justice Christiane Taubira.

Mélenchon : «Voici Nelson Mandela aseptisé»

«Nelson Mandela était communiste», assure le co-président du Parti de gauche. «S'il a tenu autant de temps, ce n'est pas seulement parce qu'il était bon et généreux, mais parce qu'il avait des convictions politiques et qu'il croyait avant toute chose à l'égalité des êtres humains». Et d'ajouter, fidèle à son franc-parler : «Voici Nelson Mandela aseptisé qui entre au paradis des braves types, encensé et acclamé par des gens qui ne mériteraient même pas l'honneur d'avoir le droit d'en parler».

Christian Eckert, député PS de Meurthe-et-Moselle, lui aussi est irrité par l'unanimité des hommages à Madiba. Sur son blog il dénonce «ces députés qui «vont se battre pour défendre les niches fiscales». Et s'agace...«Mais ils passeront pour faire acte de repentance par la salle des quatre colonnes (NDLR. lieu où les députés viennent parler à la presse en sortant de l'hémicycle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • LeRaleur
    06 décembre20:00

    Au tout début, Mandela était un pur communiste.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer