1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Matthieu Pigasse va quitter la banque Lazard
Le Monde20/10/2019 à 19:03

Selon nos informations, le PDG de Lazard France a remis sa démission à Kenneth Jacobs, le dirigeant de la banque d'affaires américaine. Elle sera effective en fin d'année.

C'est un événement dans l'univers de la banque d'affaires. Selon nos informations, Matthieu Pigasse, PDG de Lazard en France - et par ailleurs actionnaire du Monde à titre individuel - a remis sa démission ce week-end à Kenneth Jacobs, le PDG de la banque d'affaires américaine. Une réunion au sommet devait se tenir, dimanche 20 octobre dans la soirée à Paris, pour tirer les conséquences de ce départ qui sera effectif au 31 décembre.

Evoquant une « décision difficile à prendre », M. Pigasse s'est expliqué dans un message interne à la banque diffusé dimanche soir : « Je ressentais le besoin d'une nouvelle étape, d'un nouveau défi et j'ai décidé de m'engager dans un projet personnel de nature entrepreneuriale. » « Malheureusement, Matthieu a décidé de démissionner », a renchéri Ken Jacobs, indiquant qu'il « admire et respecte Matthieu Pigasse pour tout ce qu'il a accompli pour nos clients et notre franchise ».

Ascension et tensions

Le banquier d'affaires avait rejoint Lazard en 2002. Cet ancien conseiller technique au cabinet de Dominique Strauss-Kahn à Bercy avait vite conquis ses galons en convainquant en 2005 les Caisses d'épargne d'entrer au capital de la banque d'affaires à l'occasion de son introduction en Bourse. Banquier d'Areva, L'Oréal, Carrefour ou Accor pour leurs opérations de fusions et acquisitions, M. Pigasse s'est aussi taillé une réputation dans le conseil aux gouvernements, en épaulant notamment la Grèce pendant la crise de l'euro.

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer