1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marthe Richard, la tombeuse des maisons closes
Le Point02/04/2019 à 05:56

Marthe Richard est entrée dans l'histoire de France avec la loi de 1946 qui porte (abusivement) son nom et abolit les « maisons de plaisir » dans notre pays. Écrivain et journaliste, Nicolas d'Estienne d'Orves dresse dans Marthe ou les beaux mensonges (Calmann-Lévy) le portrait d'une excentrique dont la vie fut parsemée d'aventures aussi passionnantes que pathétiques. Une authentique héroïne ? Pas vraiment, selon l'auteur, mais une séductrice. Née à Blâmont (Meurthe-et-Moselle) en 1889, cette pauvre petite couturière est contrainte de se prostituer à l'âge de 16 ans, puis s'émancipe de son « bordel » et devient aviatrice, espionne, résistante et enfin, entre en politique. Marthe Richard meurt en 1982. La « Veuve qui clôt », femme aux multiples facettes, s'est fabriquée un personnage en faisant de sa vie une histoire, un roman, au prisme de nombreuses sournoiseries. Nicolas d'Estienne d'Orves met en scène le destin extraordinaire de cette amazone pittoresque.Le Point : Qui était vraiment Marthe Richard ?Nicolas d'Estienne d'Orves : Avant tout une aventurière qui a su prendre son destin à bras le corps. Marquée par la fatalité sociale, elle vient d'un milieu très pauvre. Elle réussit pourtant à s'en arracher en refusant les convenances. Sa rencontre avec un homme envoûtant la contraint à se laisser choir dans une activité de prostitution consentie. Son premier mari fera ensuite d'elle une grande bourgeoise menant une vie...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer